RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jardinage

Avec cette invention namuroise, le jardinage s’invite en ville

Avec sa partenaire, Christophe Wautier a fabriqué quatre-vingts Pots' à la main cet hiver.

Voulez-vous louer un Pot’ pour six mois ?

Le Pot’, c’est le nom donné par les Namurois Christophe Wautier et Chloé Berger à leur invention. Un mini jardin potager carré de quarante centimètres de côté à installer en intérieur ou en extérieur pour profiter de fruits ou de légumes pendant les six mois de location.

Pas besoin d’avoir la main verte puisque chaque Pot’ est livré avec des pousses déjà germées. Il ne restera plus au client qu’à arroser et à profiter des récoltes. "Nous avons sélectionné des plantes qui vont s’aider à grandir les unes les autres", explique Christophe Wautier. "L’idée est de faire un maximum de rendement sur un tout petit bac à potager. Il existe beaucoup de théorie sur ce qui fonctionne bien ensemble comme plante, mais ce n’est pas une science exacte. Il y a quelques grandes règles de bases, mais nous avons fait beaucoup de tests pendant deux ans."

Les deux entrepreneurs namurois habitaient un appartement du centre-ville. Amoureux tant de gastronomie que de plantes, ils ont voulu créer un potager bio sur leur balcon… Avant de se rendre compte de la difficulté de la tâche ! "Ne fut-ce que d’amener du terreau dans son appartement sans en mettre partout, ou trouver du bois non-traité pour que des intrants chimiques n’infiltrent pas la terre. Toutes ces recherches nous ont semblé bien compliquées. Nous nous sommes dit que c’était l’opportunité d’offrir tout cela à d’autres personnes", souligne l’entrepreneur.

Actuellement, cinq Pots’ différents sont proposés à la vente, sur leur site internet. Certains composés de fruits, d’autres de légumes idéaux pour des salades ou encore de plantes aromatiques. Le prix est de 72 euros pour une location de six mois : "Le but premier de ces pots n’est pas l’autonomie alimentaire ! Mais grâce à nos associations de plantes, il y aura quand même un maximum de choses qui vont pousser sur ce petit espace. Ce ne sera pas juste deux tomates et trois feuilles de salade !", détaille le Namurois.

Aujourd’hui tant Christophe Wautier que Chloé Berger exerce cette activité à titre complémentaire. L’activité n’en est qu’à ses débuts, mais soixante des quatre-vingts premiers Pots' ont déjà trouvé un acquéreur.

Articles recommandés pour vous