Icône représentant un article video.

Belgique

Avec la pénurie de chauffeurs, certains élèves n'auront pas de bus scolaire à la rentrée

Bus scolaires : cherche chauffeur(s) désespérement

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

22 août 2022 à 19:33Temps de lecture5 min
Par V. de Thier, sur base d'un reportage de S. Cotsoglou, B. Isbergue, F.-X. De Bels

La rentrée, c'est déjà dans une semaine. Mais il risque d'y avoir quelques laissés-pour-compte parmi les enfants bénéficiant du transport scolaire. Et pour cause, de nombreuses lignes manquent toujours de chauffeurs.

En Wallonie, le TEC cherche toujours des compagnies privées pour assurer le transport scolaire sur certaines lignes, mais la tâche s'annonce très compliquée. La société de transport refuse de donner des chiffres mais, selon nos informations, près de 50 circuits n'auraient à ce jour toujours pas été attribués.

Chiffre auquel il faut encore ajouter les nombreuses lignes que les transporteurs privés ne sont plus capables d'assumer.

L'aspect ingrat du transport scolaire - avec la multiplication des contrats à durée déterminée - et la pénibilité du travail pour un temps partiel compliquent le recrutement de nouveaux chauffeurs.

Les autorités assurent que les parents des élèves qui ne pourront pas bénéficier d'un transport scolaire seront prévenus assez tôt afin qu'ils puissent s'organiser.

Sur le même sujet

Rentrée scolaire : l’art et la culture étaient les "parents pauvres" à l’école et ça devrait changer

Belgique

Il manque environ 150 chauffeurs de bus scolaires à la veille de la rentrée, selon la FBAA

Belgique

Articles recommandés pour vous