Belgique

Avec le concours de Libramont, la génisse Pétronille de Cras-Avernas est maintenant connue à l’étranger

Foire de Libramont : les prix pour les éleveurs de Blanc Bleu Belge

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Pétronille de Cras-Avernas est une génisse de deux ans. Samedi, à Libramont, au concours de bovins de la race Blanc Bleu Belge, elle a remporté le 1er prix dans la catégorie des grosses génisses. José Lallemand, éleveur depuis quarante ans, à Cras-Avernas, est particulièrement heureux : "Pétronille est née dans notre village. Il s’agit au moins de la cinquième génération. C’est une fierté en plus. Cela récompense quarante ans de passion et de travail".

Travail est synonyme de vacances

Cette récompense obtenue à Libramont Salue le travail et la persévérance de l’éleveur. José Lallemand poursuit : "Nous le disons encore bien, ce n’est pas un travail, c’est une passion. On s’amuse. On nous dit que nous n’allons jamais en vacances… Nous y sommes tout le temps en vacances".

"Je souhaite à tous les jeunes de vivre cela"

Dès la naissance, les éleveurs repèrent déjà les futurs champions et championnes. José Lallemand qui prendra sa retraite dans deux ans poursuit : "Avec nos connaissances d’éleveurs, on se dit que celui-là a certainement du potentiel. Je dis alors à mon épouse de lui choisir un beau nom. C’est super franchement. Je souhaite à tous les jeunes de vivre cela. Bien sûr, il faut s’accrocher, ce n’est pas facile, c’est tous les jours mais c’est gratifiant".

Se faire connaître à l’étranger

Pétronille de Cras-Avernas est maintenant sur le devant de la scène au niveau international. Eric Coheur, éleveur à Fooz, et vice-président du Herd-Book BBB explique : "C’est très important de se faire connaître. Il y a beaucoup de visiteurs étrangers qui viennent à la foire de Libramont. Dans ceux-ci, il y en a qui sont passionnés par la race Blanc Bleu. Quand ils veulent acheter des bêtes pour améliorer leur troupeau, ils achètent chez des éleveurs mis en évidence lors des concours. Ceux qui ont de bonnes bêtes, des bêtes supérieures".

Le BBB, race dominante

En Wallonie, la race Blanc Bleu belge est largement dominante avec 75% des animaux d’élevage, soit près de 300.000 têtes de bétail. Eric Coheur poursuit : "La race Blanc Bleu est celle qui est la plus utilisée en croisement au niveau mondial. C’est la bête qui améliore le plus le potentiel génétique des autres races, des races laitières ou viandeuses. La race Blanc Bleu par sa finesse, par ses qualités viandeuses, améliore le plus le rendement "carcasse".

A qui le tour l’an prochain ?

Cette année, c’est Pétronille de Cras-Avernas qui a brillé. L’an prochain, ce sera peut-être au tour de Ronchonne, Suzette, Rosalie, Paquerette ou encore Penéloppe.

 

Articles recommandés pour vous