RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Flandre

Avec les fortes chaleurs, les communes du littoral prêtes à accueillir de nombreux visiteurs

17 juin 2022 à 14:29Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

Les communes de la Côte sont sur le pied de guerre pour accueillir un gros afflux de visiteurs ce week-end, comme le souligne un sondage publié vendredi. Ostende va ainsi déployer son plan mobilité, alors qu'à Blankenberge, des policiers supplémentaires vont être prévus le long de la plage.

Les températures élevées poussent de nombreuses personnes à se rendre à la Côte. "Ce sera malgré tout l'endroit le plus frais du pays", fait valoir le bourgmestre d'Ostende Bart Tommelein (Open VLD). D'ailleurs, la plus grande ville du littoral a déjà pris les devants pour accueillir les nombreux touristes attendus sur son territoire.

Une "brigade de plage"

"Notre plan mobilité est activé et la police est prête pour un afflux de masse, malgré la période d'examens. Depuis trois ans, nous possédons une brigade de la plage. Donc, comme chaque année, il y aura des agents présents aux alentours de la plage. Nous sommes évidemment très heureux de pouvoir à nouveau accueillir les gens sans aucune restriction sanitaire."

Pendant les nuits, une équipe spécifique sera également sur le pont

Du côté de Blankenberge, la prudence reste de mise à la suite des émeutes qui avaient éclaté sur la plage il y a deux ans. "Vendredi et samedi, nous allons prévoir quatre membres du personnel et un chien policier en plus sur la plage et la digue. Pendant les nuits, une équipe spécifique sera également sur le pont", détaille le chef de corps, Hans Quaghebeur. 

Comme il ne s'agit pas encore des vacances d'été, la police locale ne recevra pas de renforts. "Il n'y a aucune crainte sur le fait que les choses tournent mal, mais nous voulons être présents sur la plage pour pouvoir intervenir le plus rapidement possible. Nous espérons de la sorte éviter tout conflit. C'est lorsque que les gens ont trop bu que la situation peut dégénérer... Nous restons donc vigilants", conclut Hans Quaghebeur.

Sur le même sujet :

Sur le même sujet

Canicule : les températures s'affolent dans le sud de l'Europe

Malgré le pic de chaleur, le niveau des nappes phréatiques en Wallonie est "le meilleur depuis cinq ans"

Articles recommandés pour vous