RTBFPasser au contenu
Rechercher

C'est vous qui le dites

Avec l’inflation, il y a des choses que vous vous interdisez ?

15 juin 2022 à 09:22Temps de lecture2 min
Par C'est vous qui le dites

La hausse des prix est devenue la préoccupation principale des Belges. C’est Le Vif qui a réalisé un sondage duquel il ressort que le pouvoir d’achat est le souci numéro 1 pour 4 Belges sur 10. Dans le détail, on y apprend qu’une personne sur 4 a déjà économisé sur sa nourriture, 1 sur 10 sur ses soins de santé et globalement, les achats de vêtements ou dépenses au restaurant sont en baisse.

Avec l’inflation, il y a des choses que vous vous interdisez ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Getty Images

"Je suis obligée de me priver de tout"

Marina, une auditrice de Liège est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "Je suis locataire, seule, avec un loyer de 800 euros et un véhicule. J’ai malheureusement perdu mon emploi suite au Covid. Je dois rembourser mon véhicule et ma location, les charges, etc. Je suis obligée de me priver de tout, je n’ai plus la possibilité de m’amuser. Je me sens comme en confinement."

J’ai peur de me retrouver à la rue

"Du point de vue santé, je dois faire le choix de me soigner ou non, je recule les rendez-vous car je compte le moindre centime. J’aimerais que les politiques se rendent compte que le peuple est en train de crever. "

Kinga Krzeminska – Getty Images

"Il me reste 2 euros pour le mois de juin"

Depuis Namur, Bastien nous partage son vécu : "J’ai un bon salaire, je travaille pour l’état. Mais c’est compliqué, j’ai un traitement lourd et ça fait 2 semaines que je dois aller chercher un sac de médicaments à la pharmacie d’environ 20 euros. Je ne peux pas le payer. Hier, j’ai dépensé 8 euros des 10 euros qu’il me reste pour le mois, … Et nous sommes le 15. Il me reste 2 euros pour le mois et cette situation arrive régulièrement."

Getty Images

"Le moral en prend un coup"

Le débat se termine à Wasseiges, dans la province de Liège, avec Tania : "Je m’interdis tout. Je ne peux plus sortir, ma vie, c’est le travail. Je suis aide-soignante et je travaille la nuit. Lorsque j’ai fini de payer mes factures, je n’ai plus rien pour manger. Je suis en négatif sur mon compte. Je mange souvent chez ma maman. Vivre seule actuellement est dur, mais depuis une année c’est très compliqué. Mes amis me disent qu’il faut que je sorte et que je me change les idées car le moral en prend un coup, mais je ne peux pas."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

La classe de neige, c’est indispensable ?

C'est vous qui le dites

Un bon camp scout, c’est d’office avec de l’alcool ?

C'est vous qui le dites

Articles recommandés pour vous