Icône représentant un article video.

Gens de chez nous

Avec sa "Proxy Mobile", Serge fait revivre le métier d'épicier itinérant

Frasnes-lez-Anvaing : un épicier itinérant

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

13 oct. 2022 à 12:05 - mise à jour 13 oct. 2022 à 12:06Temps de lecture3 min
Par Julien Covolo, sur base d'un sujet de Guillaume Woelfle

Depuis l’arrivée de la voiture et des supermarchés, le métier d’épicier ambulant avait disparu de nos régions. Mais à Frasnes-lez-Anvaing, une camionnette circule depuis six mois de village en village. L’objectif : être au plus proche de la population. Nous sommes montés à bord en compagnie de Serge, conducteur de la Proxy Mobile.

Dans la camionnette de Serge, on trouve de tout : des fruits, des légumes, du pain, du chocolat… et toujours de généreux sourires. "Énormément de gens qui viennent sont contents et trouvent ça magnifique, affirme-t-il. Ils sentent que c’est quelque chose d’utile."

Et en effet, certains habitants de la commune auraient bien du mal à faire leurs courses s’ils avaient plusieurs kilomètres à parcourir. "Une fois qu’on devient vieux, quand on n’a plus de véhicule, ça rend vraiment service", raconte une habituée.

Fruits, légumes, chocolat, bières, bonbons… dans la Proxy Mobile, on trouve de tout, et au même prix qu’en magasin.
Les résidents de cette maison de repos seraient bien embêtés si Serge n’était pas là.
Parmi les arrêts de Serge, la place du village de Buissenal.

Rendre service à la population

À l’origine de cette idée née il y a deux ans, Vincent Duchateau. Ce gérant de plusieurs magasins est aussi conseiller communal. Un jour, il est interpellé par une dame qui lui demande pour avoir un magasin dans son village. "Je lui ai expliqué que ce n’était pas possible et elle s’est mise à pleurer", confie-t-il. Depuis, cette idée ne l’a jamais quitté.

Le contact avec la population, c’est aussi ce qui anime les journées de Serge. "Apporter quelque chose aux gens, un sourire, une petite lumière… qu’ils ne restent pas enfermés dans leur maison", explique-t-il.

La Proxy Mobile n’est d’ailleurs toujours pas rentable après six mois de route, et elle ne le sera probablement jamais. Mais pour les personnes qui bénéficient de sa présence, l’essentiel n’est certainement pas là.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous