RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cyclisme

Axel Merckx sur le forfait de van Aert : "Pour Jumbo-Visma, le maillot vert à Paris est plus intéressant que le maillot noir jaune rouge un an de plus"

Axel Merckx, ancien champion de Belgique en 2000 réagit au forfait de Wout van Aert au championnat national

Il ne défendra pas son titre national à Middelkerke. Wout van Aert a déclaré forfait pour les championnats de Belgique. Un forfait à cause d’une blessure au genou selon le communiqué publié par son équipe Jumbo-Visma. Le coureur anversois a donc préféré faire l’impasse et se soigner à quelques jours du départ du Tour de France. Une décision compréhensible pour Axel Merckx, champion de Belgique à Rochefort en 2000.

"Wout a voulu prendre ses précautions. Il a un petit problème au genou et c’est le champion sortant" rappelle le fils d’Eddy Merckx. "Il a déjà remporté une fois le championnat de Belgique. Je pense que ce n’est pas vraiment l’un de ses objectifs principaux même si ça fait très plaisir de porter le maillot pendant un an. Le Tour de France et le maillot vert sont dans sa tête et on peut le comprendre".

Officiellement, l’équipe néerlandaise évoque le forfait de son coureur en raison d’une blessure. Mais depuis le Tour de Suisse et le rebond des contaminations de Covid-19, la peur s’est clairement installée dans le peloton.

"La peur est bien là pour le moment" déclare le dirigeant de l’équipe américaine Hagens Berman Axeon. "Sur 3 semaines, avec tous les spectateurs, la presse et l’entourage, je pense que les risques sont énormes. C’est vrai que d’aller chercher un championnat national peut accentuer le risque de contamination".

La peur du Covid est bien présente dans le peloton 

Pas de van Aert au championnat national cette année. Il ne portera plus le maillot tricolore à l’avenir. Un maillot qui a pourtant un impact sur la carrière d’un coureur cycliste.

"C’est une grande fierté de porter le maillot national" se souvient l’ancien champion de Belgique en 2000. "Ça reste ancré dans ma mémoire jusqu’à la fin de mes jours. C’est le rêve de chaque coureur dans chaque nation de pouvoir porter les couleurs nationales. Ça change un coureur. Ça change une carrière mais un coureur comme Wout. Il a un palmarès plus conséquent et son objectif numéro 1, c’est le maillot vert. Pour un sponsor comme la Jumbo-Visma, c’est beaucoup plus intéressant à mon avis de ramener le vert à Paris que de rouler encore une année avec le maillot de champion de Belgique. C’est une publicité qui n’est pas mesurable. Le Tour, c’est quand même le sommet du sport mondial et du sport cycliste durant la saison. C’est simplement pour ne pas risquer de louper le Tour de France qui est l’événement de l’année pour le cyclisme ".

Son objectif numéro 1, c'est le maillot vert

A l’étranger aussi, plusieurs stars du peloton ont zappé les championnats nationaux. Pas de Roglic et de Pogacar au départ en Slovénie. Pas de van der Poel aux Pays-Bas.

"Ce sont des coureurs qui ont des objectifs beaucoup plus grands qu’un championnat national" ajoute Axel Merckx. "Un coureur comme van der Poel a toujours aimé porter son maillot national mais il a déjà été champion des Pays-Bas. Il préférait se concentrer sur le Tour et faire un stage en altitude pour bien préparer le Tour. Pogacar et Roglic ambitionnent la victoire finale au Tour de France. Ils ne veulent pas prendre de risque juste avant le Tour de France".

Sur le même sujet

Tour de France : voici les adversaires pour Wout van Aert dans la lutte au maillot vert

Tour de France

Championnats de Belgique sur route : un autre sprinteur que van Aert, absent, ou une bordure surprise ?

Cyclisme

Articles recommandés pour vous