Monde

Baisse du pouvoir d’achat au Royaume-Uni : nouvelle grève des conducteurs de train, qui demandent une augmentation

© AFP or licensors

13 août 2022 à 11:59Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Paul Verdeau

Une grève des conducteurs de train a provoqué d’importantes perturbations dans les transports ferroviaires samedi au Royaume-Uni, où les mouvements sociaux se multiplient sous l’effet de la flambée des prix.

L’appel à la grève du syndicat Aslef concerne neuf opérateurs régionaux, certains annulant l’intégralité de leur trafic comme Heathrow Express qui dessert le plus grand aéroport de Londres.

Dans un communiqué, Aslef a justifié cette action comme une mesure "de dernier recours" face au refus de leurs employeurs et du gouvernement, qu’il accuse de se renvoyer la balle, de leur accorder les augmentations de salaires demandées.

Il explique que les conducteurs n’ont pas obtenu d’augmentation depuis trois ans, une situation qui devient "inacceptable" au moment où le Royaume-Uni traverse une grave crise du coût de la vie.

L’inflation dépasse déjà 9% et la banque centrale la prévoit à plus de 13% à l’automne, quand les factures d’énergie doivent subir une nouvelle hausse massive, la deuxième cette année.

Les opérateurs se disent prêts à accorder des augmentations mais en échange de réformes du statut des cheminots, tandis que le gouvernement appelle à la modération, invoquant notamment les aides publiques massives qui ont maintenu les opérateurs privés à flot pendant les confinements liés au Covid-19.

Sur le même sujet

Troisième jour de grève dans les transports britanniques face à l'inflation

Monde

Le métro de Londres quasi paralysé par une grève face à l'inflation

Monde Europe

Articles recommandés pour vous