Tipik

Baisser le chauffage pour le climat, une urgence

C’est un chauffage dans une maison

© Getty Images

70% de l’énergie consommée à la maison sert à nous chauffer. Eteindre la lumière est un acte visible mais négligeable comparé à une bonne gestion de la température.

Le saviez-vous ?

  • Chauffer notre maison au mazout ou au gaz en permanence est un peu comme laisser le moteur de la voiture tourner sur un parking.
  • Le ciment est responsable de 7% des émissions mondiales de carbone.
  • En Belgique, au 1er janvier 2021, il y avait 4.590.838 bâtiments, soit une augmentation de 15% en 27 ans. Il est en effet moins onéreux de raser et de reconstruire que de rénover… Or l’expert en empreinte carbone Thomas Wansart explique que la rénovation de bâtiments réduirait par dix l’impact énergétique.

Comment faire pour réduire notre empreinte carbone ?

L’empreinte carbone d’un Belge pour se chauffer est de plus ou moins 3 tonnes. En diminuant de 2 degrés la température dans la maison et en ne chauffant que les pièces où l’on se trouve, on descend à 2,5 tonnes. Il faudrait ainsi chauffer nos logis à 19 degrés pendant la journée, et 16 degrés la nuit. On peut aussi prendre des douches moins longues et moins chaudes.

Malheureusement, pour limiter la consommation d’énergie, le principal enjeu ne relève le plus souvent pas de nous : il faudrait isoler le parc immobilier de manière optimale, or les propriétaires n’y sont pas encore contraints.

Pour trouver plus de réponses, rendez-vous sur Auvio pour regarder notre émission "Y a pas de planète B".

 

Ensemble pour la planète, des contenus pour comprendre et agir, à retrouver sur RTBF.be et RTBF AUVIO !

Cet article a été rédigé avec l’aide de Thomas Wansart, expert en empreinte carbone et créateur de Neo-solutions.

Sur le même sujet

Déperdition et chauffage d’appoint : nous avons testé

On n'est pas des pigeons

Pas moyen de demander la prime de chauffage ce vendredi, le site connait un problème technique

Economie

Articles recommandés pour vous