Premier League

Ballon d’or : "Ce serait une belle année pour récompenser Kevin De Bruyne"

Loading...
Par Alice Devilez

Depuis que l’affiche de la Ligue des champions est connue, le début des suppositions pour le futur Ballon d’or était inévitable. Si pour les Argentins, la seule Coupe du monde de Messi lui offre d’office le trophée, nombreux ne sont pas de cet avis. Et forcément, les noms de plusieurs finalistes de la C1 reviennent avec insistance. Deux plus que les autres, celui d’Erling Haaland d’abord, celui de Kevin De Bruyne ensuite. Dans ce débat (un peu prématuré), Benjamin Deceuninck a un avis peu objectif, de son propre aveu, même s’il n’aime pas trop ce trophée totalement individuel.

"Dans certains résumés de matches de Ligue des champions on parle déjà de Ballon d’or, ça m’énerve. Ces joueurs-là quand ils jouent une demi-finale de C1 le but c’est de la gagner, pas le Ballon d’or. Le Ballon d’or ça doit être la récompense à la fin, si l’équipe a bien bossé et que le joueur a été une pièce maîtresse du collectif. (...) Haaland ou De Bruyne. Vaste question. Haaland a montré l’année passée qu’il était capable de marquer sans De Bruyne, De Bruyne a montré qu’il était capable de réaliser beaucoup d’assists sans Haaland. Mais cette année, ça a matché. Qui a eu le plus besoin de l’autre ? C’est une question difficile. Je ne suis pas sûre qu’on ait vraiment la réponse."

Mais Benjamin se mouille malgré tout un peu : "Moi je trouve que pour Haaland c’est encore un peu tôt alors que pour De Bruyne ça ressemblerait à un Ballon d’or pour tout ce qu’il a fait ces dernières saisons. Il a été cohérent toutes ces années à Manchester City. Un peu dans le même esprit que celui que Luka Modric avait reçu à l’époque. Je trouve que c’est une belle année pour récompenser un joueur qui a été costaud durant les dernières saisons et qui pourrait réaliser un triplé avec son club cette saison. Ça ne reste que mon avis, je ne suis pas sûr qu’il soit le bon et il n’est pas tout à fait objectif là pour le coup, parce qu’il y a quand même un Belge impliqué."

Sur le sujet, Swann Borselinno ne le met pas favori. "Des journalistes du monde entier et ne regardent pas tous les matches. Le nom du joueur donne déjà un avantage à Messi ou Mbappé, cela prend de la place dans les votes. Cela se jouera sans doute entre KDB, Messi, Mbappé et Haaland. Sa seule chance, c'est de faire une masterclass en finale.", a-t-il expliqué sur le plateau de La Tribune.

Ballon d’or : "Ce serait une belle année pour récompenser De Bruyne"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous