Bangladesh : début du transfert de Rohingyas vers l'île de Bhasan Char

Bangladesh: début du transfert controversé de Rohingyas vers l'île de Bhasan Char

© MUNIR UZ ZAMAN - AFP

03 déc. 2020 à 09:44 - mise à jour 03 déc. 2020 à 09:44Temps de lecture1 min
Par Belga

Le Bangladesh a commencé jeudi le transfert controversé de plus d’un millier de réfugiés rohingyas vers l’île de Bhasan Char, une formation sédimentaire régulièrement battue par les cyclones et soumise aux inondations, que les Nations unies et les groupes de défense des droits de l’homme jugent dangereuse.

Quelque 922 Rohingyas ont quitté les camps de Cox’s Bazar à bord de bus à destination du port de Chitaggong avant leur transfert vendredi à bord de navires de la Marine à Bhasan Char, dans le golfe du Bengal. La marine du Bangladesh a construit sur l’île des refuges afin d’y accueillir au moins 100.000 réfugiés rohingyas ainsi qu’une digue pour les protéger des inondations.


►►► À lire aussi : Bangladesh : l’armée dans les camps Rohingyas après des heurts entre gangs de la drogue


 

Un peu plus tôt, des fonctionnaires avaient déclaré à l’AFP qu’environ 2500 réfugiés rohingyas devaient être établis sur l’île lors de cette première phase de transfert.

Quelque 750.000 réfugiés musulmans rohingyas, minorité persécutée en Birmanie, ont fui en 2017 une épuration ethnique dans l’ouest de la Birmanie menée par l’armée et des milices bouddhistes. Ils sont venus grossir les rangs des quelque 200.000 Rohingyas déjà abrités au Bangladesh, legs de vagues de violence précédentes.

Journal télévisé 25/08/2019

200.000 Rohingyas manifestent au Bangladesh

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous