RTBFPasser au contenu
Rechercher

Barock Never Dies : Influences du baroque dans la musique metal

barock never dies
24 août 2020 à 11:45Temps de lecture3 min
Par Vanessa Fantinel

La musique classique s’invite dans un style où on ne l’attend pas forcément, et pourtant ils ont plein de points communs, je veux parler du baroque et du metal. Le metal en général : je ne vais pas partir d’une chanson en particulier mais donc brosser quelques tout petits traits qui montrent que metal et baroque sont de la même famille.

Voici un monsieur, eh oui c’est un monsieur s’appelle Philippe Jarrousky et c’est un contre-ténor, c’est la voix masculine la plus aiguë qu’on trouve en classique, et il chante surtout de la musique baroque. Et figurez-vous que la musique baroque à son époque, c’est-à-dire au 17e siècle, a souffert des mêmes critiques plus ou moins que celles dont peut souffrir la musique metal de nos jours : les gens qui découvraient la musique baroque la trouvaient assourdissante, bruyante, trop chargée…

Philippe Jaroussky: L'Orfeo

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Oulala c’est violent ! C’est violent ! A l’époque, ça l’était vraiment, je vous jure, c’est un extrait de l' ''Orphée'' de Monteverdi, Imaginez-vous un monde sans amplis, sans micros, qui découvrait ce volume, tous ces instruments, ces notes, et toute la place que prenait le soliste alors qu’avant ça ne se faisait pas ! On retrouve tout ça dans le metal : la virtuosité en metal, c’est la recherche de la grandeur et de l’excellence en baroque ; la puissance qui passe aujourd’hui souvent par l’amplification, le baroque la provoquait par l’orchestration ; et enfin, ils ont en commun le grandiose et la recherche des extrêmes : le but du musicien baroque, c’était de provoquer un sentiment fort dans son public, lui remuer les tripes avec le son, avec le rythme, avec l’improvisation aussi, puisque cette belle place laissée au soliste, elle est aussi très importante dans le metal…

Yngwie Malmsteen - Arpeggios from Hell

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Alors lui, c’est LA référence quand on parle d’influence classique dans le metal, le guitariste suédois Yngwie Malmsteen – un autre point commun avec le classique c’est que les noms sont parfois difficiles à prononcer – avec ''Arpeggios from Hell'' : un morceau dans lequel il s’amuse à jouer très vite des arpèges assez compliqués dans beaucoup d’octaves – d’où le titre ''From Hell'', parce que c’est l’enfer à assumer sur le manche de guitare, et puis il y a d’autres techniques bien cataloguées metalleuses aussi.

JINJER - Pisces (Live Session) | Napalm Records

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ben oui, le chant guttural évidemment ! Jinjer, et sa chanteuse, c’est une demoiselle, qui pratique le growl, un des chants gutturaux du metal, il y a le growl c’est plutôt grave, il y a aussi le shriek (qui est plus aigu), et le pig squeal (qui ressemble comme son nom l’indique à un cri de cochon).

Mais ces techniques vocales elles sont très compliquées à maîtriser en fait, comme en chant classique un chanteur metal a vraiment intérêt à maîtriser son outil : le chant clair, la pose de voix, sinon il y a un vrai risque de se péter les cordes vocales tout simplement. Et c’est comme tout à l’heure avec les arpèges rapides et compliqués à la guitare, ça nous ramène au grand point commun entre baroque et metal : c’est la virtuosité. Ça ne saute pas toujours aux oreilles, hein, je vous l’accorde, quand on n’est pas un grand metalleux, ça fait un peu beaucoup, tout cet électrique avec des grosses guitares, de la grosse batterie, des chanteurs fâchés dans un décor chargé avec des têtes de mort partout, et de fait, ce sont des musiciens qui pratiquent un genre extrême, c’est vrai, mais du coup ils sont aussi extrêmement précis et extrêmement doués.

Le sujet mériterait qu’on s’étale pendant des heures, mais on a sur Classic 21 une émission qui prend bien le temps le vendredi soir de parler de tout ça avec Marie-Amélie Mastin et Cyril Wilfart. Voici un groupe qui vous prouvera que le metal non, ce n’est pas que du bruit. Je dédie ce morceau à Rameau, Bach, Handel et les autres. Je suis sûre qu’ils apprécieraient en connaisseurs les 2 très beaux solos de guitare.

OZZY OSBOURNE - "Mr. Crowley" 1981 (Live Video)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le lundi à 13h45 tout l’été dans Lunch Around The Clock avec Vanessa Fantinel.

Où sont les points communs entre Bach et les Beach Boys ? Entre un chanteur lyrique et un adepte du chant guttural ? Dans baroque, il y a " rock " : chaque semaine, Barock Never Dies dévoile les généalogies de célèbres titres rock qui ont puisé avec talent dans le répertoire de la musique classique.

 

Sur le même sujet

Barock Never Dies : Metallica Symphonique

Articles recommandés pour vous