Journal du classique

Baromètre corona : reprise des concerts à l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège avec une jauge "proche de la normale"

© OPRL

L’Orchestre Philharmonique Royal de Liège annonce la reprise de leurs concerts "avec un public en nombre proche de la normale", avec l’entrée en vigueur le 28 janvier prochain du "baromètre corona" qui propose entre autres, pour les lieux culturels, un taux d’occupation proportionnel.

A partir du 28 janvier prochain, la jauge de 200 spectateurs, imposée aux institutions culturelles depuis le 6 décembre 2021 dans le cadre des mesures visant à lutter contre la pandémie de coronavirus, sera définitivement abandonnée au profit du fameux "baromètre corona" approuvé lors du dernier Comité de Concertation. "Une bonne nouvelle" pour l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège qui annonce ce mardi 25 janvier que la Salle Philharmonique de Liège pourra dès le 28 janvier reprendre leurs concerts "avec un public en nombre proche de la normale tout en assurant la sécurité sanitaire des spectateurs".

Dans son communiqué, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège se dit satisfait de ce baromètre corona, expliquant qu’il est "le fruit d’une longue concertation entre les autorités et les institutions et acteurs du milieu du spectacle notamment, à laquelle nous avons pris part très activement". Pour rappel, dès ce 28 janvier, le baromètre corona sera en code rouge, ce qui signifie, pour les salles de concerts en intérieur, qu’au-delà de 200 spectateurs, le nombre de personnes est limité à 70% de la capacité de la salle. Le baromètre prévoit également qu’en cas de bonne aération (<900ppm CO2) la salle peut être utilisée à 100% de sa capacité. Une bonne nouvelle pour l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, qui précise que "depuis le début de la pandémie, nous sommes en contacts avec des scientifiques spécialisés et avons équipé la Salle Philharmonique d’un suivi constant de la qualité de l’air, ce qui lui permet de répondre aux critères les plus exigeants de ce baromètre, notamment en matière de ventilation en assurant un renouvellement de plus de 40m³ par personne et par heure."

La billetterie pour les concerts de la fin du mois de janvier et le mois de février est dès à présent à nouveau ouverte.

À préciser que ce baromètre corona ne fait pas l’unanimité, jugé "inacceptable" par le secteur de l’horeca. Par ailleurs, plusieurs organisations culturelles annonçaient jeudi passé, à la veille du comité de concertation, rejeter le baromètre corona, estimant que ce dernier "confirme la position adoptée par le politique qui continue à considérer la culture comme une variable d’ajustement, un secteur non essentiel".

Sur le même sujet

Coronavirus : le baromètre s’appliquera jusqu’à la fin juin au plus tard, selon Frank Vandenbroucke

Coronavirus

Coronavirus en Belgique : les critères justifiant l'abandon du baromètre corona n'ont pas encore été définis

Belgique

Articles recommandés pour vous