RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Baromètre vélo à Liège : un constat sévère à nuancer et des attentes très fortes

25 mars 2022 à 07:19Temps de lecture3 min
Par Anne Poncelet

Les cyclistes liégeois sont très critiques à l’égard de leur ville. Ils ont été nombreux à participer au baromètre du GRACQ, le Groupe d’actions et de recherche des cyclistes au quotidien. Et contrairement à d’autres villes, les données récoltées pour Liège peuvent être mises en perspectives et comparées à celles récoltées en 2019.

Des cyclistes liégeois très engagés, avec de fortes attentes

Dans ce baromètre (qui n’est pas une enquête scientifique mais une récolte de ressenti), les réponses convergent vers un "climat défavorable" à la pratique du vélo à Liège. Voilà qui place la Cité Ardente à une 71e place, dans un classement de 100 communes wallonnes. Et si la ville est égratignée, les autres gestionnaires des espaces publics (comme les constructeurs du tram) n’ont pas une meilleure image : eux aussi, selon le baromètre, devraient mieux intégrer la place du vélo.

Plus de 1.300 personnes ont répondu à l’enquête sur Liège (pour un total de 13.500 personnes, pour l’ensemble du baromètre wallon). C’est une proportion importante par rapport à d’autres communes. "Pour les cyclistes liégeois, ce n’est pas une nouveauté, explique Serge Seron, du Gracq de Liège. C’est la deuxième fois que nous réalisons ce baromètre et il y a de grandes attentes. Liège est une grande ville, la mobilité cyclable prend son essor. Et cette enquête est justement le moment de pouvoir s’exprimer".

GRACQ

 

Si les investissements promis sont bien réalisés, la note de Liège devrait grimper

La critique des Liégeois est importante mais il faut la nuancer. Sans nul doute, les attentes sont fortes. "On sait qu’il y a de gros budgets engagés pour de nouvelles infrastructures, précise Serge Seron, mais quand on regarde les deux dernières années, il n’y a pratiquement aucune réalisation. Ça ne veut pas dire que les autorités ne travaillent pas, loin de là, mais au quotidien, on ne voit pas encore tout ça. Ce ressenti montre une grande impatience. Si les investissements promis sont bien réalisés, la note de Liège devrait grimper. En revanche, il y a une certaine méfiance de la population par rapport aux promesses."

Les points forts et faibles du réseau liégeois

Parmi les points forts du réseau liégeois, mentionnés dans le baromètre, on notera une amélioration du ressenti général sur le respect entre usagers, la baisse de la pression automobile, le confort des itinéraires cyclables, le sentiment de sécurité à vélo plus élevé au sein des quartiers résidentiels, la multitude de Sens Uniques Limités (SULs) dans les rues à sens unique et des services vélo bien présents à Liège (magasins, locations, association de promotion du vélo). "De plus en plus de personnes prennent leur vélo pour des déplacements quotidiens, constate Serge Seron, et ça, c’est un point fort, tout comme les initiatives de la ville pour promouvoir le vélo, ainsi que la pose d’arceaux ou de vélos box.

Ces vols, c’est un frein important au développement du vélo à Liège

Pour les points faibles, le Gracq constate un sentiment d’insécurité à vélo, toujours élevé. Le ressenti négatif lié au trafic motorisé est toujours fort (mais en amélioration, en particulier dans les quartiers résidentiels). Les travaux restent un point noir à Liège ; et les gestionnaires de travaux (tram, Infrabel) sont sollicités pour plus d’attention aux déviations vélo à mettre en place lors des chantiers.

Enfin, le manque d’écoute des besoins des usagers du vélo reste également un point faible. "En particulier à propos des vols de vélos et la faible réaction des autorités, que ce soit la police ou le parquet, poursuit Serge Seron. Ces vols, c’est un frein important au développement du vélo à Liège. Même avec une bonne infrastructure, si, quand vous déposez votre vélo, vous n’êtes jamais sûr de le retrouver après les courses ou la journée de travail, vous n’aurez pas envie d’utiliser ce moyen de transport .

Les résultats complets du baromètre sont disponibles ici

 

Sur le même sujet

La TVA sur les vélos ne sera finalement pas réduite à 6%

Belgique

Articles recommandés pour vous