Basket

Basket : Les Belgian Cats battues 75-84 avec les honneurs contre les Etats-Unis

Belgique - USA : 75-84

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les Belgian Cats se sont inclinées contre les Etats-Unis 75 à 84 (mi-temps : 26-38) pour leur deuxième match de qualifications en vue de la Coupe du monde de basket féminin, disputé vendredi à Washington.

Une défaite honorable de 9 unités face aux championnes du monde et championnes olympiques. La Belgique a tenu en effet la distance avec Emma Meesseman (en double-double 15 points, 10 rebonds et 5 assists), Hind Ben Abdelkader (17 pts), Julie Allemand (6 pts, 6 assists), Kyara Linskens (9 pts, 6 rebonds), Billie Massey (8 pts, 8 rebonds) et la jeune Maxuella Lisowa (9 pts).

Si les légendes américaines Sue Bird et Diana Taurasi ont pris leur retraite internationale, d’autres comme Breanna Stewart, Elena Delle Donne ou Angel McCoughtry ont participé au camp d’entraînement, mais ont laissé leur place à d’autres joueuses que veut voir à l’œuvre aussi Cheryl Reeve, pour son premier match comme head coach de cette sélection US au réservoir inépuisable.

La Belgique tenait le bon bout dans le premier quart temps soldé à 15 partout avec une bonne défense. Seule ombre au tableau, les trois fautes rapides de Kyara Linskens (6e, 9-11) en verve la veille contre Porto Rico.

L’impact physique était d’un tout autre calibre aussi. Cela n’empêchait pas les Belgian Cats de rivaliser. Les montées au jeu de Kesley Plum (championne olympique du 3X3), Brionna Jones, ou Kayla McBride, entre autres, autorisaient les Américaines à creuser un premier écart (21-32, 16e). Sous l’impulsion d’Emma Meesseman (9pts, 6 rebonds avant la pause), qui aura passé 7 saisons à Washington en WNBA, les Belges limitaient l’écart à la mi-temps à douze unités (26-38) malgré 12 pertes de balle côté belge (sur 17 au total).

Julie Allemand et Hind Ben Abdelkader tenaient la distance encore (36-45) à la reprise. Les rotations côté belge autorisaient les Américaines à creuser l’écart à la demi-heure (44-63). Les Etats-Unis avaient pris du plaisir. Les Belgian Cats avaient elles le bon goût de ne pas lâcher la rencontre à l’image de Maxuella Lisowa. Les Belgian Cats remportaient ainsi le dernier quart temps 31 à 21 avec notamment l’apport encore d’Hind Ben Abdelkader.

Les Etats-Unis ont pu compter notamment sur Kesley Plum (16 pts) et Brionna Jones (15 pts) pour aligner une 39e victoire officielle d’affilée.

La Belgique, victorieuse de Porto-Rico jeudi (98-65), devra encore attendre avant de valider son ticket pour la Coupe du monde en Australie du 22 septembre au 1er octobre prochain à Sydney.

Samedi, les Belgian Cats rejoignent la Républicaine dominicaine où elles joueront leur 3e et dernier match de poule contre la Russie dimanche (21h30) à Saint-Domingue.

Interdites d’entrée sur le sol américain en raison de problèmes de visa et de non-reconnaissance du vaccin Spoutnik, les Russes ont vu leurs deux rencontres contre la Belgique dimanche et contre Porto Rico mardi délocalisées par la FIBA, la fédération internationale de basket, en République dominicaine.

Les deux meilleures équipes de la poule avec les Etats-Unis, déjà qualifiés grâce à leur titre olympique à Tokyo cet été, se qualifient pour la phase finale en Australie.

Sur le même sujet

Basket : Valéry Demory content de la prestation de ses Belgian Cats contre les Etats-Unis

Basket

Basket : Deux Belgian Cats dans le 5 de base de la première journée

Basket

Articles recommandés pour vous