BD : Elvis, Ombre et Lumière – Au Cœur de Sclessin

BD

© © Tous droits réservés

04 déc. 2019 à 12:45Temps de lecture2 min
Par Eric Laforge

Ombre et lumière, c’est le destin du King dans ce récit très documenté qui dévoile un Elvis fragile sous l’emprise d’un manager tyrannique ; côté foot, une BD qui nous plonge dans l’ambiance du Standard de Liège à travers une histoire de famille.

Mille milliards de mille sabords, le mercredi à 13h45, Eric Laforge évoque le 9e art, la Bande Dessinée, avec les sorties et les rééditions. Saperlipopette, vous aurez des conseils de lecture pour passer du bon temps, un album à la main.

Elvis, Ombre Et Lumière

BD
BD © Tous droits réservés

Delcourt

Kent et Patrick Mahé

Comme dans un épisode de Columbo, on apprend dès le début de cette BD, l’info essentielle : Elvis est mort. On peut toujours en douter comme certains fans américains un peu bloqués dans les années 70’. Donc oui, Elvis n’est plus, mais ici ce qui est intéressant, c’est sa vie, les anecdotes liées à son quotidien, à ses proches, à sa musique. L’originalité est que cette vie nous est racontée par des fans qui apprennent sur leur lieu de travail, le 16 juin 1977 qu’Elvis vient de mourir. Alors, ils se mettent à parler et sont écoutés par leurs collègues qui ne connaissent que peu la star. C’est plutôt bien fait, ça n’a pas ce côté ‘béat d’admiration’juvénile des biographies écrites avec trop d’admiration, trop d’extase et pas assez de recul. Ici, rien de tout ça. Bon, certes le King est mis en valeur, mais il y a aussi des aspects moins reluisants d’Elvis qui sont relevés. Avant de lire cette BD, vous devriez vous mettre dans l’ambiance avec ''One for the money, Two for the show…''.

Au Cœur De Sclessin

BD
BD © Tous droits réservés

Dupuis

Lambert et Rosel

Peut-on être supporter d’un club de foot de père en fils ? Certainement. Et de père en fille ? Évidemment aussi. C’est l’histoire dans l’histoire dans laquelle nous plonge cet album. On y vibre avec les Rouches au travers d’une histoire familiale fictive qui a bien dû exister à de multiples reprises dans la réalité des tribunes de Sclessin. Tous les supporters du Standard se rappellent la fin des années 2000 avec deux titres de champion ? Attendus depuis un quart de siècle. Dans cet album on suit un père, fan des Rouches, qui décide d’emmener un soir sa fille au stade. Elle va être conquise, ce qui ne va pas être sans poser de problème familial. La maman n’aime pas le foot, elle est contre ce qu’elle voit un peu comme un endoctrinement de la fille par le père. Sans vous raconter la fin, je peux dire qu’il va y avoir une double happy end. Les supportes du Standard et les amateurs de foot devraient aimer… Enfin, peut-être pas les supporters des mauves. Mais bon, le temps d’une BD, ce serait bien de faire une trêve.

BD
BD © Tous droits réservés