BD, humour et Belgique : La Minute Belge 2

la minute belge

© dupuis

19 déc. 2020 à 06:25Temps de lecture2 min
Par Jacques Schraûwen

Un peu de belgitude, beaucoup d’humour, oui, et une approche jouissive des spécificités de langage de notre petit pays !

la minute belge
la minute belge © dupuis

La belgitude, dans ce qu’elle a de plus significatif, se découvre et se comprend dans son langage, dans sa langue, dans ces fameux belgicismes que les Français adorent tenter tristement d’imiter… Et j’aime ce livre qui laisse la place à cette manière de parler qui est la nôtre, avec des tas d’accents différents, qui donnent aux mots une sorte de musique très reconnaissable… Une saveur, tout simplement !

Dans ce deuxième volume de "La minute belge", on plonge dans la langue "belge" avec trois lascars qui s’amusent à faire sourire tout en faisant preuve d’un travail, ma foi, très minutieux ! Au scénario, Fabrice Armand et Dimitri Ryelandt, se penchent sur quelque 48 mots ou expressions typiquement belges… Bruxelloises, même, pour la plupart ! En mettant en opposition le langage pointu des Parisiens et le rentre-dedans des Bruxellois, nos trois compères s’amusent et nous amusent.

La minute belge

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

la minute belge
la minute belge © dupuis

Au dessin, Mehdi Dewalle construit des planches habitées par un personnage au graphisme simple qui devient très vite iconique. Le focus, certes, est porté aux mots, mais le dessin, oui, ajoute aux sourires du lecteur ! Et c’est à trois que les auteurs nous invitent, ou invitent les Français, à découvrir ce qu’est un "half en half"… Une boisson bruxelloise prisée par les Bruxellois comme par les touristes : moitié mousseux, moitié vin blanc. Ils nous montrent et nous expliquent aussi ce que c’est que "mélanger ses tartines", avoir donc les idées peu claires, par exemple le lendemain de la veille.

la minute belge
la minute belge © dupuis

Le lendemain de la veille, qui est aussi une expression typiquement belge… Comme Cuistax, comme Zot, comme avoir un boentje pour quelqu’un, comme un "gonzague", habitant typique et typé du Brabant wallon… En fait, c’est un livre qui peut permettre à un Français curieux de découvrir ce qui fait la spécificité et la richesse de la langue parlée en Belgique, mais c’est aussi un livre réjouissant pour les Belges eux-mêmes ! Notre langue, nos accents, c’est notre patrimoine, notre terroir !

Jacques Schraûwen

La Minute Belge 2 (dessin : Mehdi Dewalle – scénario : Fabrice Armand et Dimitri Ryelandt – éditeur : Dupuis – 50 pages – novembre 2020)

Articles recommandés pour vous