BD : Pico Bogue En Famille - une exposition au musée de la bande dessinée, jusqu'en mai 2020

pico bogue

© cbbd

14 déc. 2019 à 06:30Temps de lecture2 min
Par Jacques Schraûwen

Pico Bogue, c’est un gamin effronté qui vit ses aventures quotidiennes et familiales depuis treize albums. Dont deux consacrés à l’étymologie…

pico bogue
pico bogue Schraûwen

Pico Bogue, c’est le fils naturel de deux univers, celui de Sempé et celui de Quino.

Un dessin tout en souplesse, des aquarelles lumineuses, des éclats de rire constants, et, surtout, un regard à la fois poétique et caustique, à la fois bienveillant et critique sur notre monde, sur la vie en famille, sur la vie tout court, sur la mort et la peur de la mort, comme dans le dernier opus de cette série : L’heure est grave. Il y a dans cet album les gags quotidiens, les jeux de langage. Il y a surtout la peur, celle de voir disparaître un être cher, le grand-père de Pico… Du coup, l’humour devient sérieux, il naît de la manière qu’a l’enfance de mêler au chagrin les gestes du quotidien, donc les jeux entre copains.

pico bogue
pico bogue Schrauwen

Et ce gamin mérite, sans aucun doute, de se retrouver dans un musée.

Un musée vivant !

Dominique Roques, scénariste, et Alexis Dormal, dessinateur, sont mère et fils. Ce lien familial, très fort, se ressent dans cette série.  On ne peut, finalement, bien parler que de ce qu’on connaît. Le texte est simple et intelligent, le dessin d’Alexis Dormal est presque iconique quand il s’agit pour lui de représenter un môme, Pico ou sa sœur, ou ses amis, en train de rire aux éclats ! Cette espèce d’épure graphique se retrouve illustrée, mise en scène par petites thématiques souriantes, dans l’exposition que le Centre Belge de la Bande Dessinée consacre à ce personnage.

C’est une exposition souriante, une exposition pour toute la famille, aussi… Une activité de vacances de Noël bienvenue.

On ne peut, je pense, qu’aimer ce gamin curieux de tout, et son univers dans lequel les valeurs et les morales ne sont qu’humanistes. Même en abordant des thématiques graves, Dominique Roques et Alexis Dormal ne se prennent pas au sérieux. On pourrait dire d’eux, finalement, qu’ils sont sérieux comme le plaisir… Ou comme la sincérité !

Alexis Dormal et Dominique Roques

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Une exposition à l’image des aventures de Pico Bogue : souriante, tranquille, ludique même. Un conseil d’activité pour les semaines à venir…

 

Jacques Schraûwen

Pico Bogue En Famille (exposition au Musée de la Bande Dessinée, à Bruxelles, rue des Sables, jusqu’au 31 mai 2020)

Articles recommandés pour vous