Actualités locales

Beaumont : un an de travaux sur la Grand-Place et une circulation chamboulée

© Tous droits réservés

26 juil. 2022 à 17:27Temps de lecture2 min
Par Nicolas Rondelez

La petite ville de Beaumont présente la singularité d’être traversée en son cœur par une artère particulièrement fréquentée : la RN40. Il s’agit d’une voirie régionale très fréquentée qui traverse la Grand-Place, ni plus ni moins. Beaumont se trouvant au carrefour de Charleroi, Mons et Chimay, on image le charroi qui traverse chaque jour la localité et donc le cœur de la cité du Macaron.

Mais cette Grand-Place, il y a très longtemps que les beaumontois souhaitent la voir changer. Rénovée, transformée, mieux adaptée à la circulation douce propre à un centre-ville. Et ces travaux, les voilà finalement venus. Ils débuteront le 8 août et dureront un peu moins d’un an. Ils visent la Grand-Place, donc, et auront inévitablement des répercussions sur la circulation sur cette fameuse RN40.

© Administration Beaumont

Une circulation "giratoire"

Dès le début des travaux, une sorte de périphérique sera mis en place. Avec une circulation à sens unique. Il n’y aura plus qu’une bande de circulation sur la traversée de la Grand-Place à laquelle on accédera plus que par son accès Nord, c’est-à-dire en venant de Lobbes ou de Erquelinnes et Mons. En venant de Charleroi, de Philippeville ou de Chimay, il faudra emprunter ce "périphérique" pour rejoindre la Grand-Place.

Un trafic de passage

Notons que Beaumont connaît un très important trafic de passage. La part d’automobilistes qui passent par Beaumont n’a pas la cité comme destination. C’est la raison qui a mené à modifier la circulation il y a quelques années pour faire passer ce charroi de passage en provenance de Chimay et à destination de Philippeville ou Charleroi en dehors du centre-ville. Via l’Avenue de l’Esplanade, une avenue qui est devenue ce que les beaumontois eux-mêmes nomment depuis lors le "périphérique". Une artère dont la fréquentation a été multipliée et qui doit elle aussi être rénovée car elle fait partie intégrante du plan de mobilité pendant les travaux de la Grand-Place. C’est l’autre grand chantier prévu dès le 1er août pour une durée de trois semaines. Et celui-là, il va avoir des répercussions sur la circulation bien au large de Beaumont, lorsqu’on vient de Chimay.

Un détour de presque 6 kilomètres via Solre-Saint-Géry pour les poids lourds

Pendant les trois semaines que dureront les travaux de rénovation de l’Avenue de l’Esplanade, ce petit contournement du centre-ville, les véhicules particuliers venant de Chimay emprunteront des petites routes, au large de Beaumont. Par l’ouest pour ceux qui se rendent vers Lobbes, Erquelinnes ou Mons. Par l’est, pour ceux qui se rendent vers Philippeville ou Charleroi. Les poids lourds et plus largement les véhicules de plus de 3,5 tonnes, eux seront déviés un peu plus de kilomètres avant l’entrée dans la ville et devront, via Solre-Saint-Gery, parcourir une déviation d’un peu plus de 6 kilomètres. Cela pendant un chantier prévu pour une durée de 20 jours ouvrables. Les travaux de la Grand-Place, dureront 180 jours ouvrables et devraient se terminer pour la fin juin 2023.

Recevez chaque semaine un condensé des événements culturels et touristiques de votre région

Recevez chaque semaine un condensé des événements culturels et touristiques de votre région. Attention, pour recevoir cette newsletter personnalisée, veillez bien à renseigner votre code postal dans votre profil.

Articles recommandés pour vous