RTBFPasser au contenu
Rechercher

Culture & Musique

"Beauty First" le nouvel album de Phil Abraham, entre originalité et tradition

Phil Abraham
18 sept. 2020 à 14:29Temps de lecture1 min
Par Arnaud Quittelier

Il a opté pour la liberté totale en produisant lui-même son dernier album. Trente ans après avoir enregistré "At The Sugar Village", le tromboniste belge Phil Abraham est de retour avec "Beauty First". 

C’est en Quartet que Phil Abraham est donc de retour, après son confinement partagé sur les réseaux sociaux par le biais de quelques vidéos que nous vous proposions à l’époque. Sur son dernier né, Phil Abraham au trombone est entouré de deux autres amis et, tout comme lui, professeurs au Conservatoire Royal De Bruxelles : Fabien Degryse à la guitare, Thomas Grimmonprez à la batterie ainsi que par Sal La Rocca à la basse.

Du Dixieland à Blue Note

Phil Abraham a participé à plus de soixante albums dont onze avec ses propres formations. On le retrouve sur ce dernier avec un phrasé qui lui est propre et qui a évolué, mûri, au fil des années et des productions, axant désormais son travail plutôt sur une exploration du son que sur un étalage technique de son instrument. Un travail du son à découvrir notamment dans le titre "Faut Voir" qui clôture l’album. Une exploration sonore, signe de maturité pour Phil Abraham, un musicien qui a travaillé avec un panel varié d’artistes, de Charles Aznavour à Lucky Peterson en passant par Michel Petrucciani, Clark Terry, Toots Thielemans, Art Farmer, Michel Herr, Paolo Fresu, William Sheller… et qui a joué de nombreux styles de jazz dont le Dixieland, il n’avait que 18 ans. Une influence New Orleans bien présente dans le titre "New Orleans Comphilation" mais aussi une influence de la note bleue dans "Esquisse". 

Pour la sortie de son dernier album "Beauty First", Phil Abraham était l’invité de Philippe Baron dans son émission "Jazz" sur Musiq3.

Il y a 30 ans, Phil Abraham sortait son deuxième album "At The Vanguard" enregistré en public au Village Vanguard de Meldert-Hoegaarden en Belgique. Un album qui voyage entre les compositions de Cole Porter, Django Reinhardt, Thelonious Monk, Duke Ellington Phil Abraham au trombone est accompagné par Ron Van Rossum au piano, Hans Mattel à la basse et Stéphane Galland à la batterie

Bonne écoute !

Le jazz à la RTBF

Sur le même sujet

Avec "Secrecy", le pianiste Diederik Wissels, explore la fragilité de l'instant

Culture & Musique

Il y a 60 ans s'enregistrait l'album "Around Midnight" de Julie London

Culture & Musique

Articles recommandés pour vous