Basket

Belgian Cats : Une solide Belgique écarte la Russie (66-43) et valide son ticket pour les Mondiaux

13 févr. 2022 à 00:00 - mise à jour 13 févr. 2022 à 22:09Temps de lecture1 min
Par Christophe Delstanches

Une Belgique impériale a largement dominé la Russie (66-43). Une deuxième victoire, dans ce tournoi qualificatif, qui permet à la Belgique de se qualifier pour la Coupe du monde de basket qui se déroulera en Australie du 22 septembre au 1er octobre prochain.

Après avoir gagné face à Porto Rico (98-65) et perdu face aux Etats-Unis (75-84), à Washington, la Belgique s’est envolée pour la République dominicaine pour affronter la Russie, à Saint-Domingue. Une rencontre délocalisée, parce que les Russes n’ont pas pu entrer sur le territoire américain, en raison de problèmes de visa, et d’approbation du vaccin Spoutnik, par les Etats-Unis. C’est la Fédération internationale de basket qui a décidé de déplacer les rencontres de la Russie, en République dominicaine.

Valéry Demory fait confiance au 5 de base qui a débuté contre les Etats-Unis. On retrouve Delaere, Meeseman, Linskens, Lisowa et Allemand. Les Cats prennent rapidement les commandes dans la partie. Tranchantes en attaque, les Belges sont redoutables en défense, empêchant les Russes de développer leur jeu. La Belgique mène 12-22 à la fin du premier quart-temps.

Le deuxième quart-temps est un peu plus compliqué pour les Cats. Valéry Demory insiste sur le travail défensif de ses joueuses. La jeune équipe belge applique les consignes à la lettre et fait la différence dans les moments clés. Les Belges mènent 27-41 à la pause.

Les Russes essaient de résister mais la Belgique contrôle et continue à creuser l’écart. C’est 36-53 à la fin du 3e quart-temps.

Lors des dix dernières minutes de la rencontre, la Russie augmente en intensité mais la Belgique continue à creuser l’écart pour temriner la rencontre avec 23 points d'avance sur les Russes (66-43). 

La Belgique valide son ticket pour la Coupe du monde. Meeseman (20 pts), Linskens (14 pts) et Allemand (13 pts) ont marqué 47 points à elles trois. Valéry Demory a réussi à mixer les "cadres" avec les jeunes pousses, l’alchimie est quasi parfaite, de bon augure pour les prochains grands rendez-vous des Belgian Cats.

© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

Articles recommandés pour vous