Athlétisme

Ben Broeders, perchiste belge : "Armand Duplantis montre aux autres que c’est possible"

22 juil. 2022 à 08:00Temps de lecture1 min
Par Jâd El Nakadi avec David Bertrand

Ben Broeders, 12e aux derniers championnats du monde à Doha et détenteur du record de Belgique du saut à la perche (5m85), arrive en confiance à Eugene pour disputer ses deuxièmes mondiaux à l’âge de 27 ans.

"Je pense que je peux battre mon record et sauter au-delà de 5 mètres 85. J’ai été assez régulier cette saison", a confié le Belge au micro de notre envoyé spécial David Bertrand. Un podium est-il envisageable ? "On verra", a répondu le perchiste, "d’abord je dois me qualifier pour la finale, c’est le plus important. Passer 5,80m est le premier objectif. Mais je me sens bien. Sauter haut n’est pas le but ici, il faut sauter efficacement. Mon premier titre en Diamond League me donne confiance".

S’il parvient à se hisser en finale, Broeders devrait alors affronter la star de l’athlétisme mondial : Armand Duplantis.

Sacré champion olympique (2021) et champion d’Europe (2018), le Suédois est en quête du seul titre qu’il lui manque, à seulement 22 ans. "C’est magnifique pour tout le sport d’avoir quelqu’un comme lui, pas simplement pour la perche. C’est important d’avoir des athlètes comme lui. C’est un bon mec, quelqu’un d’ordinaire. Il est juste particulièrement fort. C’est beau à voir. Le niveau à la perche chez les hommes est très élevé grâce à lui. Il montre aux autres que c’est possible".

"Ce qui nous différencie ? La fluidité. Même s’il n’est pas en forme, il est toujours fluide et met beaucoup d’énergie dans la perche", a conclu Ben Broeders, qui tentera de se qualifier pour la finale du saut à la perche dans la nuit de vendredi à samedi sur le coup de 2h05.

 

Sur le même sujet

Ben Broeders après sa qualification pour la finale : "Il y a de la place pour tout le monde et pour moi aussi"

Athlétisme

Articles recommandés pour vous