RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le 6/8

Benjamin Marechal parle de son départ : "Je vous dis merci"

Invité du 6/8 : Benjamin Marechal nous parle de son départ

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

18 mars 2022 à 10:55Temps de lecture1 min
Par Elisée Baelongandi

Dans le 6/8, c’est un invité de taille qui est venu rejoindre les chroniqueurs et au passage, faire ses adieux au grand public de Vivacité, Benjamin Marechal.

Ce sont ces derniers moments à la radio de la RTBF que Benjamin Marechal a choisi de partager avec l’équipe et les auditeurs de 6/8. En effet, l’animateur de " On n’est pas des Pigeons" a annoncé, il y a quelque mois, après avoir passé 20 ans à la RTBF, son souhait de la quitter pour rejoindre le groupe Sudinfo. Cette occasion fut donc un moyen pour lui de revenir sur quelques beaux souvenirs de sa carrière…

Après avoir évoqué son incarnation d’Elvis Presley dont il est fan, au "Grand Défi des Animateurs", l’animateur s’est souvenu d’une émission assez particulière :

"Pigeon faisait des émissions spéciales sur le terrain, il y a 2 saisons, on a donc passé une journée de tournage à l’aéroport de Bruxelles. A un moment, nous étions à un endroit où tous les avions tournent pour se positionner entre la tour de contrôle et la piste. Dans l’équipe il n’y avait que des petits garçons comme moi, passionnés d’aviation ! Se retrouver là, au pied de la tour de contrôle mais du côté de l’avion, avec ce Boeing que l’on pouvait toucher, j’en ai eu des frissons."

RTBF

C’est donc pour la dernière fois, ce soir dans "On n’est pas des Pigeons", que l’on pourra écouter l’ancien animateur sur nos antennes qui promet une émission remplie de surprises.

Benjamin Marechal s’en va en laissant une équipe soudée et heureuse d’avoir partagé tant de bons moments avec lui ainsi que d’avoir appris à ces côtés, comme Carlo le rappelle. Désormais, on retrouvera aux commandes de cette émission culte le duo de Fanny Jandrain et Thibaut Roland.

"Je vous dis merci, je dis merci à tout le monde. C’est vrai qu’hier, en démarrant "SOS Pigeons" c’était peut-être la dernière radio de ma vie… Je n’en sais rien, on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve. C’était très particulier pour moi de dire "bonjour", peut-être pour la dernière fois." conclut Benjamin, prêt à se lancer dans de nouvelles aventures !

© Tous droits réservés

Retrouvez bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une.

Sur le même sujet

Des soigneurs éduquent des orangs-outans au danger des serpents dans une vidéo amusante

Le 6/8

Les tiny houses sont-elles légales en Belgique ?

Le 6/8

Articles recommandés pour vous