RTBFPasser au contenu
Rechercher

App mobiles

BeReal, l'application française qui amuse les Américains

Au 19 juillet, BeReal comptait 20 millions de téléchargements sur Android et iOS, selon mobile Sensor Tower.
29 juil. 2022 à 12:00Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

Tout juste arrivé sur le marché américain, BeReal, réseau social de partage de photos entre amis, fait le buzz. Cette appli française, lancée en 2020 dans l'Hexagone, est décrite comme un "anti-Instagram". Un aspect qui semble plaire à ses utilisateurs, prêts à partager leur vie sans filtre, au risque parfois de dépasser les limites.

L'"anti-Instagram" premier sur l'Apple Store américain !

BeReal, l'application française sortie en 2020, fait fureur sur le marché américain ces derniers mois. Elle a la vocation d'être "l'anti-Instagram" : aucun filtre, pas de stories et impossible de devenir un "influenceur". Le concept est simple. Une fois dans la journée, à un horaire aléatoire, l'utilisateur reçoit une notification l'invitant à prendre une photo qui déclenche la caméra arrière et avant de son téléphone.

Il a 2 minutes pour prendre la photo et découvrir celle de ses amis. Les photos disparaîtront à la notification suivante.

L'application s'est retrouvée à la première place sur l'Apple Store américain pendant trois jours début juillet Au 19 juillet, BeReal comptait 20 millions de téléchargements sur Android et iOS, selon mobile Sensor Tower. Un succès surtout chez les jeunes,  qui trouvent le moyen de détourner le principe de l'application en défiant leurs amis. Sur TikTok, de nombreux utilisateurs partagent les idées qu'ils ont eues pour "pimper" l'heure du BeReal entre amis ou comment ils font semblant d'avoir une vie palpitante. Le #bereal comptabilise 593 millions de vues.

Le concept plaît tellement aux jeunes qu'ils attendent avec impatience la notification du jour. A tel point que lorsqu'elle apparaît lors d'un évènement, ils n'hésitent pas à la partager autour d'eux, comme lors d'un récent concert de Harry Styles ou de festivals. En vacances, ils n'hésitent pas à demander à un inconnu de les prendre en photo pour avoir un souvenir du photographe quand la caméra avant se déclenche. L'objectif est d'être le plus drôle et imprévu possible.

Un BeReal coûte que coûte : certains vont trop loin

Si certains prônent le retour au naturel, qui change des réseaux traditionnels, en défiant leurs amis à faire des photos les plus amusantes possible, d'autres peuvent parfois aller trop loin. Sur TikTok, des utilisateurs s'amusent à partager leurs BeReals "insolites", lors d'un enterrement, sous la douche ou encore lors des derniers instants de leur animal de compagnie. Un choix assez extrême, surtout lorsqu'on sait qu'il est possible de poster sa photo plusieurs heures après avoir reçu la notification.

En France, la tendance commençait à s'essouffler. Mais depuis que l'application fait fureur aux États-Unis, elle risque de repartir. C'est notamment grâce à TikTok et aux détournements réalisés par certains utilisateurs que BeReal regagne en popularité. Les utilisateurs sont si nombreux que l'application connaît de nombreux bugs dus aux nombreuses personnes qui souhaitent poster en même temps.

Sur le même sujet

Instagram fait une pause dans sa transformation à la TikTok, après une campagne à son encontre

Sciences et Techno

BeReal, premier réseau social "incontrôlable" pour partager un moment authentique

Articles recommandés pour vous