Monde Europe

Berlin : une enquête ouverte sur le consul suspecté d’avoir assassiné son mari belge à Rio

Photo prise le 6 août 2022, de l’entrée de l’immeuble où le Belge Walter Henri Maximilien Biot, époux du consul allemand Uwe Herbert Hahn, est décédé le 5 août 2022, dans l’appartement qu’ils partageaient à Rio de Janeiro, Brésil

© Andre BORGES / AFP

17 oct. 2022 à 15:19Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Théa Jacquet

Le ministère public à Berlin a ouvert une enquête à propos d’un diplomate allemand suspecté de l’assassinat au Brésil de son mari belge, indique lundi un porte-parole. Des efforts sont actuellement déployés pour obtenir les documents nécessaires du Brésil par le biais de l’entraide judiciaire.

Le consul allemand est soupçonné d’avoir tué son époux le 5 août dernier à leur domicile de Rio de Janeiro. Selon les déclarations du suspect âgé de 60 ans, son mari qui avait consommé de l’alcool et des médicaments et avec qui il s’était disputé aurait fait une chute. La police doute cependant que c’est ce qu’il s’est réellement passé. Des traces de sang ont été retrouvées dans la maison.

Le consul s’est retrouvé en détention préventive le lendemain des faits, mais il a ensuite été libéré en raison du dépassement du délai imparti pour lancer une procédure judiciaire. Une thèse contestée par le parquet. Son passeport ne lui a pas été retiré et le suspect est retourné en Allemagne.

Le parquet de Rio a inculpé l’homme d’assassinat et a exigé son arrestation, ce qui a été autorisé par un tribunal de Rio.

Selon les médias brésiliens, l’Allemand et le Belge étaient en couple depuis 23 ans, et ils vivaient à Rio depuis quatre ans.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous