RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde Amérique du Nord

Biden se rend à Uvalde, pour apaiser la souffrance d’une ville traumatisée par une tuerie

Le président américain Joe Biden à New Castle, dans le Delaware, le 27 mai 2022
29 mai 2022 à 06:17Temps de lecture1 min
Par AFP, édité par Lavinia Rotili

Joe Biden se rend dimanche dans la ville texane d’Uvalde, cinq jours après la tuerie dans une école primaire, pour apporter toute son empathie aux proches endeuillés par cette fusillade qui a choqué l’Amérique et relancé le débat sur les armes à feu.

"On ne peut pas rendre les drames illégaux, je le sais. Mais on peut rendre l’Amérique plus sûre", a plaidé samedi le président des Etats-Unis, regrettant que "dans tant d’endroits, tant d’innocents soient morts".

Dix-neuf enfants et deux enseignantes ont péri mardi dans l’école Robb d’Uvalde sous les balles de Salvador Ramos, 18 ans à peine, l’une des pires fusillades des dernières années dans le pays.

Le démocrate de 79 ans, qui a lui même perdu deux de ses enfants, avait évoqué sa propre souffrance peu après la tuerie. "Perdre un enfant, c’est comme si l’on vous arrachait une partie de votre âme", avait-il dit mardi. "Rien n’est plus jamais pareil."

Biden face au lobby des armes

A Uvalde, Joe Biden doit rencontrer des familles de victimes, des dirigeants locaux et des responsables religieux.

Le chef de l’Etat peut difficilement promettre des actes à ceux qui réclament un encadrement plus strict des armes à feu.

La trop fine majorité parlementaire démocrate ne lui permet pas de faire passer seule une législation significative sur le sujet. Les élus de son camp ont besoin de convaincre quelques républicains pour obtenir la majorité qualifiée nécessaire.

La Maison Blanche, réticente à trop impliquer Joe Biden dans la bataille politique, a dit jeudi avoir "besoin de l’aide du Congrès."

Message répercuté par la vice-présidente Kamala Harris, qui a affirmé que les élus devaient "avoir le courage de s’opposer, une fois pour toutes, au lobby des armes, et d’adopter des lois raisonnables sur la sécurité en matière d’armes à feu".

Sur le même sujet:

Fusillade à Uvalde: Joe Biden et son épouse ont assisté à une messe et se sont recueillis devant l'école

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

États-Unis : accord a minima sur l'encadrement des armes à feu entre des sénateurs républicains et démocrates

Monde Amérique du Nord

"J’ai pris du sang et je l’ai mis sur moi pour échapper au tireur" : les victimes de la tuerie d’Uvalde témoignent devant le Congrès américain

Monde Amérique du Nord

Articles recommandés pour vous