Jupiler Pro League

Bilan 2020, covid 19 et football belge (3/12) : Courtrai et Zulte-Waregem

Makarenko fait les beaux jours de Courtrai alors que Franky Dury continue d'incarner l'identité de Zulte-Waregem.
22 déc. 2020 à 08:49 - mise à jour 22 déc. 2020 à 08:49Temps de lecture2 min
Par Manuel Jous avec Jérôme Jordens

275 millions d'euros de perte globale de revenus. En publiant la réalité implacable des chiffres, le 19 novembre dernier, la Pro League a objectivé les terribles conséquences financières de l'épidémie de covid-19 pour nos clubs professionnels.

Aujourd'hui, nos clubs sont face à une nécessité de limiter les dépenses sur le marché de transferts, en faisant preuve d'une inventivité et d'une créativité maximales.

Y sont-ils parvenus ? Dans quelle mesure leurs ambitions sportives ont-elles été affectées par une perte de revenus exceptionnelle, dans tous les sens du terme ? Petit tour d'horizon subjectif en descendant le classement et en comparant les performances.

Les chiffres pris en considération ont été arrêtés au 17 décembre.

Courtrai

Saison 2019-2020 : 15 points après 17 journées

Saison 2020-2021 : 23 points après 17 journées (+8)

On en parle peu et on le remarque peu, mais Courtrai totalise 8 points de plus que l'an dernier à pareille époque. Tout juste suffisant pour lui permettre d'émarger à la fameuse...colonne de gauche du classement.

Auteur d'un excellent début de saison (10/15), Courtrai a réussi à tenir la barre ensuite, de manière à s'inscrire dans un confortable "ventre mou". Une position qui peut encore le mener à batailler pour les "deuxièmes mini-play offs".


>> LIRE AUSSI : Le bilan de Mouscron et Eupen


Pondéré sur le marché des transferts, il fait confiance à une méthode qui lui a toujours réussi : un recrutement bon marché mais pertinent, permettant à la fois la plus-value sportive...puis financière. Cette saison, les transferts estivaux n'ont rien coûté (Jonckheere et Sainsbury, par exemple, sont arrivés gratuitement) alors que le coup de maître a été réalisé en cédant Moffi pour 8 millions € à Lorient (!). Le Nigérian était arrivée l'hiver dernier de Lituanie pour...150.000 €).

Sous la houlette de son coach Yves Vanderhaeghe, Courtrai s'appuie sur ses routiniers (Derijck, de Sart, Makarenko), un attaquant toujours aussi prolifique (Mboyo : 8 buts, 4 assist) et une révélation à l'arrière-droit (Gilles Dewaele, ex-Westerlo : 3 buts, 2 assists et 89% de temps de jeu).

La suite de saison de Courtrai s'annonce sans pépin, mais pas nécessairement sans (heureuse) surprise.

Zulte-Waregem

Saison 2019-2020 : 25 points après 16 journées 

Saison 2020-2021 : 18 points après 16 journées (-7)

Une équipe un peu "old style", un coach (Franky Dury) carrément "old fashioned", des couleurs discutables… Tout, à Zulte-Waregem, rappelle la nappe cirée, la pendule en acajou et la boîte à biscuits de chez mamy. Tout... sauf le stade. Si son nom (Regenboogstadion) rappelle toujours un exploit du passé (Van Steenbergen sacré, sur la ligne droite qui le borde, champion du monde de cyclisme en 1957 devant Bobet et Darrigade...), son aspect apporte un flash de modernité quasiment disruptif.


>> LIRE AUSSI : Le bilan de Saint-Trond, Waasland-Beveren et Malines


Sur le terrain, on est loin de la grande éclate. Zulte-Waregem n'a conquis...qu'un seul de ses 5 succès à domicile ! L'équipe s'exporte mieux qu'elle n'accueille, ce qui est assez rare, surtout à ce niveau du classement.

L'aspect incolore, inodore, insipide de Zulte-Waregem se reflète aussi dans son mercato. 0 € dépensé, 0 € gagné. Quelques prêts entrants (De Bock, Chory, Bianda), un joueur libre (Opare) et, pour le reste, les bonnes vieilles recettes de papy Franky (cusinées par Deschacht, qui commence à faire ses 39 ans…). 

Dans ce tableau morose, une éclaircie tout de même : Gianni Bruno, 7 buts, 3 assists et, dans le jeu, de la lumière qui vivifie le clair-obscur ouest-flandrien...

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous