RTBFPasser au contenu
Rechercher

Football

Bilan du mercato avec Swann Borsellino : "un peu de bricolage au Standard, des ajustements à l'Union"

Loading...
01 févr. 2022 à 09:06Temps de lecture3 min
Par RTBF

Le mercato hivernal est terminé depuis mardi à minuit. Les clubs belges ont travaillé jusque dans les derniers instants pour façonner leurs objectifs de seconde partie de saison. Bilan de ce mercato avec Swann Borsellino. "Les bons transferts en hiver, c’est ceux qui se font pour la saison prochaine, pour anticiper et permettre à un joueur de s'acclimater tranquillement."

L'Union, des petits ajustements pour remplir les objectifs

L'Union s'est renforcée via quatre arrivées : Cameron Puertas, Kacper Kozlowski, Koki Machida, Alex Millan. Des petites touches pour soulager les trois lignes de joueurs de champ. "Felice Mazzu jure par un dispositif avec deux attaquants titulaires, et je pense que dans ce genre de cas, tu as besoin d’avoir quatre solutions en tout. Sans Avenatti qui est parti mais avec Alex Millan qui est arrivé, il a toujours trois solutions. C’est des petits ajustements que tu fais pour aller chercher ton objectif que tu as coché en milieu de saison. Et cet objectif c’est de tenir jusqu’au bout. "

Anderlecht, quelle solution au back droit ?

Anderlecht est resté volontairement discret lors de ce mercato d'hiver. Les Mauves n'ont donc pas réellement résolu leur problème au poste d'arrière-droit, où Michael Murillo fait office de seule solution. Les supporters anderlechtois déplorent du coup la situation de Killian Sardella. "On sait à quel point le côté 'jeune du cru' est important pour Anderlecht. Être jeune au Sporting d'Anderlecht, cela reste compliqué car il y a une grosse pression autour de toi. On ne peut pas demander à un jeune de 20 ans de ne coûter aucun point à son équipe quand il commence, parfois il aurait fallu être un peu plus indulgent avec lui."

Un peu de bricolage au Standard

Le Standard a multiplié les départs en hiver : Hugo Siquet, Hamza Rafia, Nicolas Gavory, Joao Klauss, Ameen Al-Dakhil, alors qu'une porte de sortie a été cherchée pour Maxime Lestienne. Les supporters liégeois ont affiché leur mécontentement par rapport au départ d'Ameen Al-Dakhil, un transfert dicté par le litige entre Saint-Trond et le Standard dans le dossier Edmilson. "Je suis dégouté humainement et sportivement, le Standard aurait pu s’appuyer sur lui en deuxième partie de saison. Avec un Standard qui veut dominer, comme il l'a fait en première mi-temps face à Malines, il aurait pu apporter quelque chose depuis l’arrière. Tant mieux pour Saint-Trond qui récupère un super joueur. C’est un joueur intelligent, j’espère qu’il ne sera pas affecté mentalement par ce départ."

Le consultant constate que le mercato liégeois a été largement bridé par la situation financière difficile du club. "C'est un peu du bricolage, même si j'aime beaucoup Mathieu Cafaro pour le connaître depuis la Ligue 1. On voit qu'ils font un peu comme ils peuvent." Le retour de Renaud Emond a déjà apporté des satisfactions (2 buts inscrits).

Une déception dans le mercato sortant du Club Bruges

Le Club Bruges a été actif sur les deux tableaux de ce mercato hivernal. Il a enregistré des arrivées (Tajon Buchanan, Andreas Skov Olsen, Dennis Odoi) mais aussi des départs (Ignace Van der Brempt, Kamal Sowah). En ce qui concerne le Belge, Swann Borsellino voit ce départ d'un bon oeil. "Tu sais que si Salzbourg fait une offre pour un de tes joueurs, c'est qu'il a quelque chose. Tu peux être sûr que le joueur va se développer. Je comprends le joueur dans sa volonté de tenter l'expérience parce qu’il y a des exemples de réussite énormes qui sont passés par la galaxie Red Bull (Upamecano, Mané, Keita, Nkunku)." La déception, c'est Kamal Sowah. "Un bon joueur jamais utilisé à sa bonne position."

Charleroi comble le vide Nicholson

Le Sporting Charleroi a dû se détacher de Shamar Nicholson. Il enregistre plusieurs renforts : Daan Heymans, Vakoun Bayo et Youssouph Badji. "Nicholson, on en doutait un peu en début de saison. Mais Edward Still a été fort, il a réussi à persuader tout le monde que Nicholson allait beaucoup marquer... et c'est ce qu'il a fait. Quand on se met face à la réalité financière des choses, c’est logique qu’il soit parti. Par contre, l'arrivée de Heymans, c'est une très bonne idée. C'était mes premières amours l'année passée avec le football belge, je suis content de le voir de retour chez nous."

Articles recommandés pour vous