Musique

Billie Eilish (re)parle ouvertement de sa maladie neurologique

Billie Eilish

© 2022 Getty Images

En 2018, Billie Eilish révélait être atteinte du syndrome Gilles de la Tourette (SGT). Cette fois, elle en a parlé plus longuement lors de son passage dans l’émission de streaming Mon prochain invité n’est plus à présenter de David Letterman.

 

Le SGT est un trouble neurologique qui provoque des troubles moteurs et sonores caractérisés par des tics. La chanteuse Billie Eilish a été diagnostiquée à l’âge de 11 ans et vit avec ce syndrome qu’elle a appris à gérer avec le temps. Elle ne souffre que de tics physiques légers et a appris des techniques pour les contrôler.

Craintive au départ de peur d’être définie par sa maladie, elle n’en parlait pas. Mais en interview, la jeune femme laisse tout de même échapper quelques mouvements incontrôlables durant les questions que les journalistes lui posent. Et c’est à ce moment, lors d’interviews préenregistrées dont les questions n’avaient pas été coupées au montage, que des petits malins s’étaient amusés à compiler ces signes de sa maladie et en avaient fait un montage sur YouTube. Voilà qui avait décidé Billie à finalement en parler, en novembre 2018 de passage en promo chez Ellen DeGeneres (qui vient d’ailleurs d’enregistrer sa toute dernière émission, clip de fin ce 26 mai).

 

Cette fois, chez David Letterman, elle a expliqué : "Mes principaux tics, que je fais toute la journée, sont des choses que vous ne remarquerez jamais si vous avez une conversation avec moi, mais pour moi, c’est vraiment épuisant. Par exemple, je remue mon oreille d’avant en arrière, je lève mon sourcil, je claque ma mâchoire, ou je contracte les muscles de mon bras." Mais, le temps aidant, elle relativise : "Je les ai transformés en amis, j’ai appris à leur faire confiance."

Suite à son passage chez Ellen DeGeneres en 2018, elle avait reçu beaucoup de messages de soutien de ses fans, et beaucoup lui avaient à leur tour avoué souffrir aussi de ce syndrome. Et ça l’a aidée à s’ouvrir sur le sujet car aujourd’hui, elle affirme : "Je suis très heureuse d’en parler. En fait, j’aime vraiment répondre aux questions à ce sujet. Tant de gens en sont atteints et on ne le saura jamais. Quelques artistes se sont manifestés mais restent minoritaires. Et je peux comprendre, je ne vais pas blâmer ceux qui ne veulent pas en parler."

Un peu à la manière de Stromae qui s'était ouvert sur la dépression, Billie Eilish joue la carte de la sincérité pour aider à lever le tabou sur cette maladie qui provoque encore de la honte auprès de ceux qui en souffrent, et pas mal de moqueries de la part de ceux qui la connaissent mal.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous