Actualités locales

Binche : l’histoire sans fin du Triage-Lavoir

© Tous droits réservés

20 sept. 2022 à 08:08Temps de lecture1 min
Par Nicolas Rondelez

C’est un feuilleton qui n’en finit pas de ne pas finir. Le Triage Lavoir, c’est cette tour en béton érigée dans les années 50 à l’entrée Est de Binche. Il y aura bientôt 20 ans, la surface extérieure a été intégralement refaite. Et toutes les ouvertures ont été dotées de châssis et de fenêtres. On voyait en ce bâtiment un grand intérêt patrimonial et on lui prévoyait un bel avenir. Il devait abriter une partie des archives fédérales. Puis on a envisagé un dépôt de trésors archéologiques de la Région Wallonne. On voyait bien un restaurant panoramique au sommet de la tour… De multiples projets. Aucun n’a jamais été concrétisé.


Qui est en charge de trouver une affectation à ce bâtiment ?

C’est là que les choses ont à nouveau évolué. Jusqu’à il y a peu, c’est la Société Anonyme Triage Lavoir du Centre qui avait ce rôle. Une société qui rassemble la Spaque, IDEA, la Région Wallonne, la Société régionale d’investissement de Wallonie et la société TPF. 5 entités détentrices chacune de 20% des parts. En 2016, la Cour des comptes avait estimé à plus de 13 millions l’argent public déjà investi dans ce bâtiment. Six ans plus tard, il n’y a toujours aucun projet envisagé et la coquille vide continue à coûter des sous.

Le 9 septembre, le conseil d’administration de la Société Anonyme Triage Lavoir du Centre votait la dissolution de la société. Désormais, c’est le liquidateur qui aura entre les mains ce bâtiment et les dettes de la société. Face à ce constat, le député-bourgmestre de Binche, Laurent Devin, a une nouvelle fois interpellé le ministre wallon des finances et du budget, Adrien Dolimont. Il attend du gouvernement wallon une position claire par rapport à l’avenir du bâtiment. Ça va faire 20 ans que rien ne s’y passe, malgré les fonds publics colossaux investis pour rien, jusqu’à présent.

Recevez chaque semaine un condensé des événements culturels et touristiques de votre région

Recevez chaque semaine un condensé des événements culturels et touristiques de votre région. Attention, pour recevoir cette newsletter personnalisée, veillez bien à renseigner votre code postal dans votre profil.

Articles recommandés pour vous