Monde Asie

Birmanie : l’armée accusée de mettre le feu à trois villages

Photo de villages incendiés à Mingin, en Birmanie
25 mars 2022 à 14:07Temps de lecture1 min
Par Belga

L’armée birmane a mis le feu la semaine dernière à des dizaines de maisons dans trois villages du nord du pays où elle fait face à des forces rebelles, ont rapporté des habitants.

"Nous n’avons plus rien", a dit un villageois, Khin Ma, utilisant un pseudonyme pour des raisons de sécurité. "Nous avons trouvé refuge sous des manguiers et nous dormons sur des bâches en plastique".

L’armée a commencé par mettre le feu le 15 mars à des maisons du village de Ta Moke, dans le district de Khin Oo, dans la région de Sagaing (nord), selon Ko Kyaw, utilisant également un pseudonyme.

"Ils ont brûlé les maisons une à une", a-t-il dit. "Tout le monde a été contraint de prendre la fuite".

"Je leur ai demandé où pourrais-je trouver refuge s’ils brûlaient ma maison : ils m’ont dit de dormir sous un manguier", a dit Aye Aye Maw (un pseudonyme). "Je n’ai pas eu le temps de prendre quoi que ce soit, je tremblais".

Les soldats ont également mis le feu à des dizaines de maisons des villages voisins de Kalar Luu et Shar Lwin le 16 mars, selon des habitants et des médias locaux.

Sur des images vidéo des trois villages obtenues par l’AFP on pouvait voir des bâtiments en ruines, des arbres brûlés et des tas de cendres. Certaines maisons n’avaient pas été entièrement détruites.

Ces images n’avaient pas été diffusées en ligne avant le 15 mars, selon des vérifications effectuées par l’AFP. Une pagode identifiée sur cette vidéo a pu être géolocalisée et correspond bien à la pagode de Ta Moke.

Des images satellite de la Nasa ont enregistré des feux à Ta Moke le 16 mars, et à Kalar Luu le 17 mars.

 

 

Sur le même sujet

Exécution d’opposants en Birmanie : un crime de guerre selon les enquêteurs de l’ONU

Monde

Birmanie : démonstration de force de la junte qui promet d'"anéantir" les opposants

Monde Asie

Articles recommandés pour vous