Birmanie: le Conseil de sécurité de l'Onu appelé à instaurer un embargo sur les armes

Le Conseil de sécurité de l'Onu appelé à instaurer un embargo sur les armes

© Belga

05 mai 2021 à 14:51 - mise à jour 05 mai 2021 à 14:51Temps de lecture1 min
Par Belga

Plus de 200 organisations lancent un appel au Conseil de sécurité de l'Onu pour imposer un embargo total sur les armes à destination de la Birmanie dans le cadre de la campagne #NotOneBulletMore (#PasUneBalleDePlus), annonce Amnesty. Le but est "de mettre un terme aux homicides de manifestants largement pacifiques perpétrés par les forces de sécurité du pays", affirme l'ONG.

"La seule condamnation de la communauté internationale n'a eu aucun effet. Il est temps que le Conseil de sécurité de l'Onu se serve de ses pouvoirs uniques et impose un embargo total sur les armes en vue de faire barrage à la frénésie meurtrière de l'armée", a déclaré le responsable du plaidoyer auprès de l'Onu à Amnesty International, Lawrence Moss.

L'ONG rappelle que le Conseil de sécurité, avait "condamné fermement les violences commises contre des manifestants pacifiques, notamment des femmes, des jeunes et des enfants" le 10 mars dernier et "demandé à l'armée de faire preuve de la plus grande retenue".

Selon l'ONG, depuis le coup d'État du 1er février, au moins 769 manifestants auraient été tués illégalement par l'armée et des milliers de personnes seraient détenues de manière arbitraire. 

Sur le même sujet...

JT du 17/04/2021

Birmanie : libération massive et gouvernement fantôme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous