Monde Asie

Birmanie : plus d’un million de déplacés depuis le coup d’Etat, selon l’ONU

Birmanie : plus d’un million de déplacés depuis le coup d’Etat, selon l’ONU

© Belga

01 juin 2022 à 14:30Temps de lecture1 min
Par Belga

La Birmanie, minée par la violence depuis le putsch de l’an dernier, compte désormais plus d’un million de déplacés dont la mousson qui approche risque d’aggraver la misère, a averti mercredi le bureau de la coordination humanitaire de l’ONU (Unocha).

Les violences quotidiennes dont le pays est le théâtre depuis que les militaires ont renversé la dirigeante Aung San Suu Kyi le 1er février 2021 ont forcé au moins 700.000 personnes à partir de chez eux, selon l’Unocha.

Ce nombre s’ajoute aux quelque 346.000 personnes qui avaient été obligées de fuir avant le coup d’Etat, en raison notamment de conflits avec des groupes rebelles ethniques dans les zones frontalières avec la Chine et la Thaïlande, et suite aux exactions qui ont visé les musulmans rohingyas en 2017.

L’Unocha estime que plus de 12.000 habitations civiles ont été brûlées ou détruites depuis le putsch et l’approche de la mousson, avec son déluge de pluies, risque d’être épouvantable pour ceux qui vivent en camps de déplacés. Plus de 300.000 de ces déplacés vivaient auparavant dans la région de Sagaing (nord-ouest), frontalière de l’Inde où la junte se heurte régulièrement à des combattants.

Elle y a pratiquement coupé l’internet mobile et imposé des restrictions affectant l’approvisionnement en riz, essence et médicaments. La région de Magwe, plus au sud, est aussi soumise à des restrictions et "des informations suggèrent un terrible besoin en services de santé, nourriture et moyens de se mettre à l’abri dans ces zones", selon l’Unocha.

La Birmanie est plongée dans l’instabilité depuis le coup d’Etat militaire, avec des tensions menaçant à tout moment de dégénérer en affrontements directs et des violences quotidiennes, et les efforts diplomatiques pour trouver une issue sont au point mort.

Sur le même sujet

Exécution d’opposants en Birmanie : un crime de guerre selon les enquêteurs de l’ONU

Monde

Birmanie : l'armée accusée d'incendier des centaines de maisons dans le nord du pays

Monde Asie

Articles recommandés pour vous