Chronique cinéma

Black Adam, un film pop-corn efficace pour les vacances, saupoudré d’une réflexion sur la rédemption

© Tous droits réservés

19 oct. 2022 à 06:51Temps de lecture3 min
Par Nicolas Buytaers

Les super-héros sont là pour sauver l’humanité. Ils sont là également pour sauver les cinémas dont la fréquentation peine à retrouver d’excellents chiffres comme avant la crise sanitaire. La preuve avec la sortie de "Black Adam", dont Nicolas Buytaers nous parle dans sa chronique cinéma. 

Black Adam

"Black Adam" est un super-héros… Ou plutôt un super-méchant. Il reçoit ses pouvoirs des dieux de l’antiquité. Des pouvoirs qu’il utilise à mauvais escient, c’est pourquoi il sera emprisonné pendant plus de 5000 ans. Une fois libéré de cette prison, il est bien décidé à se venger. Il sème le chaos et pour l’arrêter, le monde ne peut compter sur la Ligue de la Justice emmenée par le Docteur Fate et Blackhawk…

Ce nouveau film de super-héros mérite qu’on s’y attarde pour plusieurs raisons. D’abord parce qu’il s’intéresse à un méchant plutôt qu’à un gentil en collants en Lycra qui gratte. Il y a donc une réflexion sur la rédemption, sur la noirceur qui peut devenir lumière… Ensuite ce film est ancré dans notre réalité. Il se veut donc beaucoup plus crédible que les autres films de super-héros. Et cette noirceur dans un monde crédible, c’est la marque de fabrique des éditions DC transposées au cinéma.

Pour la petite histoire, vite résumée, vous avez deux grandes maisons d’éditions de comics (ces BD américaines de super-héros au format caractéristique), à savoir Marvel et DC comics. Marvel regroupe des super-héros comme Spiderman, Hulk, Captain America et Iron Man. DC regroupe des super-héros somme Superman, Batman et Wonder Woman. Et au cinéma, les films DC se veulent plus sombres, plus durs, plus réalistes, plus adultes… alors que chez Marvel, ils sont plus colorés, plus amusants, plus enfantins.

"Black Adam" remplit ce cahier des charges avec son lot de scènes d’action réussies et prenantes (il faut dire que le réalisateur de cet opus, l’Espagnol Jaume Collet-Serra, est un spécialiste du genre avec des films comme "Sans identité", "Non stop" et "Night run", les trois avec Liam Neeson). Rajoutez à cela un casting impeccable avec Dwayne Johnson en Black Adam (excellent méchant) et Pierce Brosnan en Docteur Fate (avisé, sage et séducteur), et vous obtenez un film pop-corn efficace.

Loading...

"Doctor Strange in the Multivers of Madness" en DVD

Chez les super-héros de la galaxie Marvel, le Docteur Strange maîtrise la magie et protège le monde des créatures maléfiques qui veulent l’envahir. Sauf que dans ce film, lesdites créatures débarquent d’autres mondes, des mondes parallèles qui forment le Multivers. Nous avons toujours cru être seuls, mais c’est faux, nous sommes plusieurs, nous sommes multiples, nous vivons dans des mondes avec certains détails qui ont changé. Et Strange doit trouver comment fermer le portail qu’il a ouvert entre tous ces mondes pour éviter une terrible catastrophe.

Ce film vous en mettra plein les yeux. Les effets spéciaux sont fous et vous donnent le tournis. Une sensation folle et logique vu que nous entrons dans ce fameux "Multivers of Madness". Ce film a été réalisé par Sam Raimi, le réalisateur de la trilogie culte et horrifique "Evil dead", réalisateur de la première trilogie "Spiderman" lancée en 2002. Il y a donc 20 ans que grâce ou à cause de Sam Raimi, les super-héros sont à la mode au cinéma. Le revoir triturer cet univers avec les effets spéciaux d’aujourd’hui est réellement excitant. On y retrouve son mélange d’humour et de gore, ses monstres hideux et son sens du spectacle.

Et dans ce film, on retrouve une très belle scène où Doctor Strange se bat avec des notes de musiques, celles de la 5e symphonie de Beethoven. Grandiose !

Loading...

Dernier super-héros à l’affiche de cette chronique, l’un des plus iconiques, Superman ! L’Homme d’acier est de retour dans une série télé à découvrir en DVD et sur les plateformes. Une série intitulée "Superman et Lois".

Nous avions déjà connu dans les années 90 une série télé délicieusement kitch intitulée "Lois et Clark" mais ici c’est un poil plus sérieux tout en restant malin, prenant et efficace. Dans "Superman et Lois", bien sûr l’homme le plus fort du monde doit sauver l’humanité mais il doit surtout sauver sa famille. Il a deux grands ados et au moment où leur vie change, où ils basculent dans le monde adulte, ces deux-là apprennent que leur papa, un peu naïf, un peu maladroit, n’est autre que le grand Superman. En plus, eux aussi commencent à développer des super pouvoirs… Cette série s’intéresse donc aux liens familiaux, à nos petits secrets et à leurs conséquences. Il y a de l’intime dans cette histoire universelle, il y a de l’humain dans le surhumain. C’est drôle, touchant et plein de rebondissements. Et puis surtout ce nouveau Superman, incarné par Tyler Hoechlin, est juste parfait dans le plus célèbre des costumes bleus à cape rouge. Il nous ferait presque oublier l’immense Christopher Reeve.

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous