Black Lives Matter à Londres : quand un membre de l'extrême droite est sauvé par un noir anti-raciste

© Reuters

16 juin 2020 à 15:34Temps de lecture2 min
Par Esmeralda Labye

Son visage, son nom font aujourd’hui le tour de la toile et du monde. Patrick Hutchinson est l’homme noir qui a sauvé un raciste blanc pris dans des affrontements avec la police le week-end dernier à Londres.

Les clichés le montrent, lui et ses amis, traverser la foule, le corps d’un homme ensanglanté sur le dos. Le regard déterminé, protégé par des amis, Hutchinson est conscient du drame qui peut se jouer.

© Reuters

"C’était assez mouvementé, une bousculade " explique l’homme à l’agence Reuters. " Il y avait beaucoup de gens, des gens qui essayaient de le protéger, mais sans succès, et puis des gars sont arrivés. Ils ont en quelque sorte fait un petit cordon autour de lui pour qu’il ne reçoive plus de coups […] Sa vie était menacée, vous savez. J’ai juste pensé que s’il restait là, il n’allait pas s’en sortir. Alors je suis passé par-dessous, je l’ai ramassé, je l’ai mis sur mes épaules et j’ai commencé à marcher vers la police avec lui. "

© Reuters

Une manifestation annulée

Le mouvement Black Lives Matter avait annulé la manifestation prévue mais plusieurs centaines de personnes se sont quand même rassemblées à Hyde Park avant de se diriger vers le parlement. En face d’eux ou presque, des militants d’extrême droite regroupés près du parlement autour de statues qu’ils entendaient protéger.

© Eurovision news

La police britannique les a alors priés de suivre un itinéraire précis et de se disperser vers 18 heures pour éviter les risques d’affrontements avec les militants d’extrême droite.

L’association contre le racisme "Hope Not hate" avait prévenu. Plusieurs groupes de supporters de clubs de football comptaient participer, ainsi que des membres de mouvements d’extrême droite comme Britain First.

C’est alors que des affrontements ont éclaté entre la police et les manifestants liés à l’extrême droite affirmant vouloir "protéger" certains monuments d’actes de vandalisme de la part de militants antiracisme que certains contestataires scandaient "Angleterre".

© Eurovision news

"Nous ne sommes pas racistes. Mais nous voulons défendre ce que Londres signifie pour tous […] et si (la statue) devait être enlevée, ce ne serait plus la même chose", a dit à l’AFP une manifestante, Victoria.

Un autre a déclaré : "Je suis patriote, j’aime mon pays. Nous ne sommes pas un groupe raciste. Nous sommes ici pour prendre soin de nos monuments, prendre soin de nos soldats. "

La classe politique choquée

Retweetant une vidéo de manifestants prenant à partie la police à Londres, la ministre de l’Intérieur Priti Patel a dénoncé une "violence tout à fait inacceptable".

Elle les a appelé à rentrer chez eux pour arrêter la propagation du nouveau coronavirus et "sauver des vies", alors que la maladie Covid-19 a déjà tué plus de 41.000 personnes dans le pays.

Loading...

De son côté le maire de Londres, Sadiq Khan a déclaré : "Il est clair que des groupes d’extrême droite causent de la violence et des débordements dans le centre de Londres".

Interrogé lui aussi, le Premier ministre Boris Johnson a ajouté : "Tout d’abord, nous devons reconnaître que lorsque des milliers de personnes marchent pacifiquement pour Black Lives Matter, il ne faut pas les ignorer. Moi en tant que leader, je ne peux pas ignorer la force de leur sentiment. Et nous devons examiner la discrimination dans le système d’éducation, la santé, la justice pénale. Nous devons examiner toutes les façons dont cela affecte les Noirs et les groupes minoritaires. Nous allons donc avoir un gros effort à faire. Une nouvelle commission intergouvernementale sera chargée d’examiner ce qui se passe pour les groupes ethniques noirs et minoritaires. "

© Reuters

Le calme est finalement revenu dans les rues de Londres. Patrick Hutchinson est devenu un héros. Il n’avait pourtant pas l’intention d’aller manifester ce jour-là. Il devait s’occuper de ses petits-enfants.

© Reuters

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous