RTBFPasser au contenu
Rechercher

Blake et Mortimer : Naissance d’un doute - de L’Atlantide à S.O.S. Météores (Episode 6)

Naissance d’un doute, de L’Atlantide à S.O.S. Météores (1955-1959)

Episode 6 | Partition pour Blake & Mortimer ou Les Dix vies d’Edgar P. Jacobs

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

03 janv. 2022 à 06:30Temps de lecture2 min
Par Thierry Bellefroid

L’incroyable succès populaire de La Marque jaune ne doit pas faire oublier que cette histoire marque les premiers ennuis de Jacobs avec la censure. Jugé trop violent pour le jeune lectorat du Journal Tintin, l’univers de Blake & Mortimer est dans le collimateur des censeurs.

Une couverture pour le journal sera refusée et annotée par Hergé, une image microscopique de ballerine aux jambes nues vue sur la couverture d’un magazine tenu par Blake dans un train devra être retouchée et vaudra un courrier rageur d’une autorité ecclésiastique à la rédaction.

Bref, Jacobs sent que s’abstenir de dessiner des femmes pour ne pas prêter le flanc à la critique des directeurs d’écoles catholiques, très importants prescripteurs d’illustrés pour la jeunesse, ne le met nullement à l’abri des ennuis.

La Marque Jacobs, 2004 - Archives Sonuma

Pour un créateur qui déploie une telle énergie et un tel professionnalisme dans l’écriture de ses histoires dessinées, la pilule est amère. Elle va d’ailleurs peu à peu semer le doute chez Jacobs. Après La Marque jaune, ce n’est toutefois pas la  peur de la censure, mais une autre raison qui va le pousser à modifier l’histoire suivante de Blake & Mortimer. Jacobs compte emmener ses héros à la découverte des Atlantes.

Editions Blake & Mortimer/Studio Jacobs (Dargaud-Lombard s.a.), 2021

Le mythe de l’Atlantide, ce continent extraordinairement développé qui aurait été englouti avant même l’Antiquité, le passionne. Jacobs retourne à Hérodote. S'informer au sujet de toutes les théories, comme à son accoutumée. Et décide de faire revenir les Atlantes sur terre depuis l’espace. Mais il apprend à ce moment-là que Willy Vandersteen planche sur une histoire de Bob & Bobette qui fera appel aux extra-terrestres. Il abandonne aussitôt son scénario et le revoit dans une version souterraine, sur une pagination rabotée. L’Énigme de l’Atlantide s’en ressent. Bien que parfaitement maitrisé sur le plan graphique, le livre est étriqué. Et ne parvient pas à la cheville de La Marque jaune. Jacobs ne se laisse pas démonter.

 

Après ce semi-succès, l’auteur de Blake & Mortimer revient à l’idée du pacte faustien qui avait fait  de La Marque jaune un chef d’œuvre. Au lieu de " ressusciter " Septimus, il invente le professeur Miloch Georgevitch, un nouveau scientifique de génie qui a vendu son âme au diable. Dans La Marque jaune, l’auteur s’était intéressé aux développements de la science sur les manipulations du cerveau. Cette fois, c’est la météo qui l’attire. Miloch a trouvé le moyen d’influencer le climat. Blake & Mortimer sont donc plongés sous la pluie dès le début de cette aventure où le climat est totalement déréglé, ce qui est pour le moins troublant lorsqu’on lit cette histoire aujourd’hui.

Editions Blake & Mortimer/Studio Jacobs (Dargaud-Lombard s.a.), 2021

Les moralisateurs continuent d’égratigner cet univers décidément anxiogène et cet auteur qui prend les enfants pour de jeunes adultes. Les critiques ignorent précisément qu’Edgar P. Jacobs est sans doute le premier auteur de bande dessinée pour adultes. Lui-même le sait-il ? Il est en tout cas convaincu qu’on peut s’adresser à un lectorat adolescent sans l’infantiliser. Que S.O.S. Météores soit lu par les jeunes lectrices et lecteurs du journal ou par leurs parents, l’histoire fait mouche, en tout cas. Elle scelle au passage le mariage entre Jacobs et le public français qui adore y retrouver les détails des repérages topographiques minutieux de l’auteur dans la banlieue parisienne.S.O.S. Météores est aussi l’album le plus marqué par la guerre froide et le climat politique de l’époque. Ce que ne manque pas de commenter, par exemple, l’ancien Ministre Français des Affaires Étrangères, Hubert Védrine, grand fan de la série.

Sur le même sujet

Une expo à voir – Le secret des espadons : redécouvrir Edgar P. Jacobs

Le + grand musée

Blake et Mortimer : Naissance d’un chef d’œuvre - La Marque jaune (Épisode 5)

Articles recommandés pour vous