RTBFPasser au contenu

Blanchiment d'argent : Europol procède à 1803 arrestations lors d’une opération internationale

Blanchiment d'argent : Europol procède à 1803 arrestations lors d’une opération internationale
01 déc. 2021 à 21:231 min
Par Belga

1803 arrestations ont été effectuées à la suite de l’opération internationale "EMMA 7" contre le blanchiment d’argent et impliquant 27 pays, dont la Belgique, qui s’est déroulée du 15 septembre au 30 novembre, a annoncé mercredi l’organisation européenne de police Europol par voie de communiqué.

Les services de lutte contre la fraude fiscale des 27 pays, des institutions financières et des acteurs du secteur privé tels que Western Union, Microsoft et Fourthline ont collaboré dans le cadre de l’opération. En plus de viser le blanchiment d’argent à l’échelle mondiale, les enquêteurs ont également investigué sur les sources de profits illégaux. "Ils ont signalé 7000 transactions frauduleuses et ont évité une perte totale estimée à près de 70 millions d’euros", note Europol.

Profil des "mules"

18.351 "mules" impliquées dans le blanchiment d’argent issu des fraudes en lignes ont en outre pu être identifiées. Il s’agit pour la plupart de profils de personnes en précarité économique.

"Les groupes criminels organisés agissent en s’attaquant à des étudiants, des migrants et des personnes en difficulté économique", explique Europol. "Ils proposent de l’argent facile par le biais d’annonces d’emploi d’apparence légitime et de publications sur les médias sociaux."

L’organisation policière a par ailleurs lancé une campagne de sensibilisation intitulée "Don’t be a mule" ("Ne sois pas une mule") afin de sensibiliser le grand public à cette problématique.

Sur le même sujet...

Archive : JT du 04/12/2019

Blanchiment d'argent : appel aux jeunes à ne pas jouer les mules

JT 19h30

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

14 mai 2022 à 06:07
1 min
03 févr. 2022 à 12:06
1 min

Articles recommandés pour vous