Roland Garros - Tennis

Bonaventure aura fait douter Andreescu mais s'incline en trois sets au premier tour

23 mai 2022 à 13:22 - mise à jour 23 mai 2022 à 13:23Temps de lecture3 min
Par Jérôme Jordens

Ysaline Bonaventure est passée proche de l’exploit face à Bianca Andreescu, gagnante de l’US Open 2019, au premier tour de Roland-Garros. Mais la Belge a finalement craqué et s’est inclinée 6-3 5-7 3-6 en 2h01 de jeu. La Liégeoise avait pourtant un break d’avance et menait 3-1 dans la deuxième manche. Pour sa première apparition dans le tableau final à Paris, la Liégeoise n’aura pas démérité et aura fait douter l’ancienne numéro 4 mondiale.

Une entrée en matière de rêve

Le début de rencontre est compliqué pour la Belge face une Andreescu très entreprenante qui la pousse souvent à la faute. Bonaventure se retrouve menée 0-2 d’entrée après avoir été breakée sur un jeu blanc.

Mais la Belge rentre dans sa rencontre dans le jeu suivant et s’offre deux occasions de débreaker. La première est sauvée par la Canadienne mais la deuxième est la bonne pour la Belge qui revient à 1-2.

Chaque jeu est compliqué dans ce début de match et la 168e joueuse mondiale doit à nouveau effacer deux balles de break pour recoller à 2-2. La Belge joue sa chance crânement et s’offre un troisième jeu consécutif en breakant une nouvelle fois la Canadienne pour mener 3-2, service à suivre.

La Belge est en confiance et conserve sa mise en jeu en poussant Andreescu à la faute sur un gros service pour mener 4-2.

Agressive, Bonaventure met la pression sur les deuxièmes balles adverses et pose de grosses difficultés à la Canadienne qui sort complètement de son match et commet de grosses fautes.

C’est tout le contraire pour Bonaventure qui s’offre deux balles de set sur le service d’Andreescu sur un retour gagnant en coup droit. La première est manquée sur un coup droit qui file dehors alors que la Liégeoise aurait pu conclure le point plus tôt après une chute de la Canadienne. La deuxième est bien sauvée par la gagnante de l’US Open 2019.

Mais Bonaventure pousse et s’offre une troisième balle de set qu’elle convertit en poussant Andreescu à la faute. Bonaventure remporte la première manche 6-3.

Si proche de l'exploit

La deuxième manche démarre parfaitement. Bonaventure conserve sa mise en jeu et breake directement pour mener 2-0 en remportant de jolis points grâce à son coup droit. Mais elle doit se battre dans le jeu suivant et finit par craquer. Andreescu débreake et revient à 2-1.

Les coups à plat de la Belge continue cependant de gêner la Canadienne et elle s’offre deux balles de break. Elle convertit la première en poussant Andreescu à la faute sur une volée et mène 3-1.

Mais les jeux se ressemblent en ce début de deuxième set et c’est la Canadienne qui s’offre deux balles de break qu’elle parvient à convertir sur un gros revers long de ligne et revient à 3-2.

Bis repetita dans le jeu suivant. Deux balles de break pour Bonaventure mais cette fois, la Canadienne les écarte. Bonaventure insiste et s’en offre une troisième qui est écartée par un ace. L’ancienne 4e joueuse mondiale est solide et revient à 3-3.

Les jeux suivants sont serrés mais les deux joueuses conservent leur mise en jeu jusqu’au 11e jeu de ce deuxième set où Bonaventure craque en commettant notamment une double faute pour offrir le break à la Canadienne. La chance de la Belge est passée dans cette seconde manche. Andreescu conserve ensuite sa mise en jeu sur un jeu blanc pour remporter le deuxième set 5-7

Un troisième set à sens unique

Le troisième set débute mal pour la Belge qui commet deux doubles fautes dans son premier jeu de service. Andreescu en profite et s’offre deux balles de break grâce à un gros revers long de ligne. Bonaventure écarte les deux notamment grâce à une belle montée à la volée sur la deuxième. Mais la Belge commet trop de fautes dans ce jeu et est breakée sur un coup droit gagnant de la Canadienne.

Et elle continue sur sa lancée en breakant une nouvelle fois la Belge pour mener 3-0. La pluie s’invite alors lorsque la Canadienne mène 3-0, avantage.

L’interruption n’aura pas fait du bien à la Belge qui doit écarter deux balles de break alors que le marquoir affiche 0-4, réalisant trois doubles fautes, dont une pour offrir le break. Andreescu mène 0-5 et conclut facilement sur sa mise en jeu pour conclure cette troisième manche sur un score sévère de 0-6.

Bonaventure aura pousser la Canadienne dans ses retranchements mais l'ancienne numéro 4 mondiale a montrer de belles qualités mentales pour s'accrocher et renverser la rencontre.

Articles recommandés pour vous