Europa League - Football

Bormans, CEO de l’Union : "Il faut profiter de ces moments et ne pas oublier d’où on vient"

L’Union a vécu une nouvelle soirée fantastique en Europa League.

© Tous droits réservés

L’Union Saint-Gilloise a une nouvelle fois fait vivre une soirée fantastique à ses supporters ce jeudi. Les Bruxellois se sont imposés 1-2 sur la pelouse de Braga en inscrivant leurs deux buts dans les dix dernières minutes de la rencontre.

Une victoire qui permet aux Unionistes de trôner en tête de leur groupe d’Europa League avec un joli neuf sur neuf. Un résultat qui ravit évidemment tout le monde et notamment Philippe Bormans, le CEO des jaunes et bleus qui était au micro d’Erik Libois : "On doit essayer de garder cet état d’esprit le plus longtemps possible. C’est incroyable ce qu’ils ont fait sur les trois matchs mais aussi en championnat. Ils montrent qu’ils méritent d’être en Europe. Mais on sait que maintenant il y a un mois super intense qui s’annonce avec tous ces matchs tous les 2-3 jours. Ce qui fait qu’on ne peut pas vraiment profiter à fond de ces moments-là. Il faut quand même. Hier soir, on a fêté un peu mais tout le monde sait que dimanche il y a de nouveau un match important".

Car il va falloir tenir le rythme effréné jusqu’à la mi-novembre et la pause pour la Coupe du Monde pour espérer pouvoir continuer à vibrer sur tous les tableaux : "Ça demande beaucoup et on n’a pas encore l’habitude de jouer tous les trois jours. Je pense que jusqu’à maintenant, on a plutôt bien géré ça et il faut continuer. Mais si même les grands clubs souffrent de ça, imagine les clubs comme nous, qui n’ont pas 35 joueurs sous contrat. On doit faire avec le petit groupe qu’on a".

Car même si l’Union a quelque peu changé depuis la saison dernière avec le départ de quelques joueurs importants, la sauce a pris immédiatement. Mais comme la saison précédente, l’effectif n’est pas pléthorique et il va falloir bien gérer : "On a perdu des joueurs, le staff a changé mais ça ne veut pas dire que cette année l’équipe est plus faible. On a un bon groupe. Les joueurs de l’année passée ont pris de l’expérience et les joueurs qu’on a signés montrent qu’ils méritent d’être dans le groupe. Ça prend du temps mais je trouve que l’équipe est bien équilibrée et elle est prête à se battre en Europe et continuer à grandir en championnat".

Deuxième la saison prochaine, la seule amélioration possible en championnat serait donc un titre de champion, mais à l’Union, pas question de s’enflammer : "C’est beaucoup trop tôt pour parler de ça. Il faut profiter de ces moments et ne pas oublier d’où on vient, ne pas oublier le budget qu’on a par rapport aux six grands clubs. C’est exceptionnel ce qu’on fait et il faut profiter de ces moments. On verra bien à la fin ce que ça va donner".

Et pour orchestrer cet Union version 2022-2023, c’est Karel Geraerts qui a pris les commandes du navire, avec le succès qu’on lui connaît : "C’est quelqu’un qui mérite d’être là, qui a une connaissance du foot énorme, qui sait gérer un groupe. Mais nous, on le savait, c’est peut-être le reste du monde qui ne le savait pas encore. Quand on a dû prendre la décision, on était convaincu que c’était notre homme pour le futur".

Et pour la suite de la saison, l’Union devra à nouveau passer par un mercato lors duquel certains de ses joueurs devraient une nouvelle fois être convoités : "On n’a pas peur de ça. On a connu ça l’année passée et cette année ce sera pareil. On a toujours dit que quand il y a des offres concrètes, on se met à table s’il y a un plus pour tout le monde. On est toujours ouvert parce qu’on travaille avec des êtres humains qui ont des rêves. Nous, on est là pour leur donner la possibilité de faire leur boulot et d’essayer d’accomplir ces rêves. Évidemment, il y a des joueurs qui vont partir un jour. Mais ça veut dire qu’on a bien travaillé et qu’ils ont bien travaillé. Mais il y a toujours d’autres qui vont arriver et on essaye de grandir petit à petit".

Et pour l’Union ça continue déjà ce dimanche à 21h avec la réception du Cercle Bruges.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous