RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Namur

Bouge : le centre de vaccination ferme définitivement ses portes

Après plus d’un an de vaccination ininterrompue, le centre de vaccination, installé à Bouge dans une annexe de l’hôpital Saint-Luc, ferme définitivement, ce 31 mars. À partir du 1er avril, les Namurois pourront uniquement se faire vacciner à Namur Expo.

Une aventure humaine

Après 322 jours d’activité, le centre de vaccination de Bouge a délivré 200 mille doses de 6 vaccins différents. Une centaine de collaborateurs ont participé à l’aventure. C’est le cas de Roberto, un infirmier indépendant, mobilisé depuis presque le début de la campagne: "J’ai rencontré une quantité importante de personnes. J’ai pu nouer quelques liens assez forts avec les collègues. J’étais aussi très heureux de soigner des gens qui n’étaient pas malades pour une fois."

RTBF

À 73 ans, Colette Dumoulin vient prendre son service. Cette pédiatre retraitée a décidé de consacrer une partie de son temps libre pour superviser le centre bénévolement : "Je suis le médecin de l’après-midi" sourit la septuagénaire.

"Pour moi il faut se faire vacciner et comme je suis pédiatre, j’ai commencé à venir quand la vaccination des enfants a débuté. J’ai été très bien accueillie. Je voulais me rendre utile. Ceci dit, je ne voulais pas prendre la place des plus jeunes", précise la retraitée.

La bonne stratégie ?

RTBF

A partir du premier avril, Namur conservera donc un seul centre de vaccination à Namur Expo, mais pour Dominique Henrion, il faudrait adopter une autre stratégie : "à titre personnel, je pense qu’il faut aller plus au contact de la population non vaccinée pour des premières ou des troisièmes doses. Je pense qu’il vaudrait mieux poursuivre la sensibilisation, faire de l’information de proximité. Ce n’est pas la décision qui a été retenue", regrette le président du cercle de médecine générale du Namurois.

Quoi qu’il arrive, Bouge ne rouvrira pas. Les locaux, actuellement occupés par le centre de vaccination, ne seront plus disponibles pour la prochaine campagne, qui pourrait débuter à la fin de l’été ou à l’automne.

Articles recommandés pour vous