RTBFPasser au contenu
Rechercher

Musique

#BoycottSpotify : le hashtag en réponse à l’investissement de Daniel Ek en technologie militaire

Daniel EK
03 déc. 2021 à 14:51Temps de lecture2 min
Par Anaïs Pletinckx

Le hashtag "Boycott Spotify" afflue sur Twitter ces derniers temps pour convaincre les utilisateurs de cette plateforme de streaming de s’orienter ailleurs. En cause ? Le financement de Spotify pour une entreprise d’armement.

Daniel Ek, le cofondateur et PDG du service de streaming musical Spotify a annoncé investir 100 millions de dollars dans une entreprise de technologie militaire. Il s’agit de Helsing, une start-up allemande d’intelligence artificielle pour la défense. Grâce à ce placement, le CEO de Spotify obtient un siège au conseil d’administration de cette société qui vise à transformer les données sécuritaires non structurées en avantage informationnel. Torsten Reil, l’un des cofondateurs d’Helsing a déclaré qu’il s’agit d’"Une vision qui a pour finalité d’aider à protéger les sociétés libres au service des générations futures" partage le média Le Big Data.

"La musique est utilisée comme une arme" déclare un producteur de musique

La Twittosphère ne voit pas ce projet du même œil et dénonce ce placement. Un des lanceurs d’alerte est Darren Sangita un producteur de musique. : "#BoycottSpotify maintenant ! Annulez votre abonnement aujourd’hui. Les artistes et les mélomanes ne doivent pas soutenir l’industrie militaire de l’AI ! Faites part de votre colère face à l’implication de Spotify dans le parrainage des entreprises d’armement. C’est vraiment ignoble. La musique n’est PAS la guerre ! C’est une erreur à tous les niveaux".

"L’IA signifie utiliser des ordinateurs pour traiter les informations cent fois plus rapidement, afin qu’ils fournissent avec précision un taux de mortalité plus élevé", a déclaré Sangita à Resident Advisor. "La musique est utilisée comme une arme. Je me suis déjà désabonné et je prévois maintenant de retirer toute ma musique de Spotify. Nous croyons en la musique comme un outil puissant pour la paix ; sinon, c’est une contradiction totale avec notre philosophie musicale ".

Loading...

 

Ce genre de technologie permettra de prendre des décisions plus rapidement sur les champs de bataille grâce aux croisements en temps réel d’information provenant des drones, des satellites ou encore des chars.

Ce scandale entache encore un peu plus l’image de la plateforme Spotify qui a déjà fait parler d’elle pour son manque de rémunération envers les artistes. De nombreux utilisateurs ont décidé de migrer vers d’autres plateformes plus éthiques. Quant aux artistes, les plus commerciaux n’ont pas encore osé se prononcer.

Sur le même sujet

Spotify : une étude calcule ce que les compositeurs classiques auraient gagné si la plateforme avait existé à leur époque

Journal du classique

Articles recommandés pour vous