RTBFPasser au contenu
Rechercher

Régions Brabant wallon

Brabant wallon: Tanguy Stuckens nouveau président du collège, Sophie Keymolen devient députée provinciale

Tanguy Stuckens a réalisé le deuxième meilleur score du Brabant wallon aux dernières élections provinciales, toutes listes confondues.
06 oct. 2020 à 19:00Temps de lecture1 min
Par Hugues Van Peel

Sans surprise, le Waterlootois Tanguy Stuckens succède donc à Mathieu Michel comme président du collège provincial du Brabant wallon. La décision est tombée ce mardi en début de soirée.

Mathieu Michel, nommé secrétaire d’Etat en charge du numérique et de la Régie des Bâtiments au gouvernement fédéral, cède sa place à un mandataire expérimenté. Tanguy Stuckens, 40 ans, est député provincial depuis 2012. Parmi ses compétences figurent la culture, la petite enfance, l’égalité des chances et l’accompagnement des aînés. Aux dernières élections provinciales, en 2018, il a récolté 8.508 voix de préférence, soit le deuxième meilleur score du Brabant wallon toutes listes confondues, derrière Mathieu Michel (11.211 voix).

"C’est un immense honneur que de reprendre les rênes du Collège provincial, déclare-t-il dans un communiqué. Les projets et défis ne manquent pas comme celui d’assumer la réforme wallonne relative aux zones de secours tout en maintenant notre implication quotidienne pour améliorer la vie de nos concitoyen(ne)s."

Sophie Keymolen intègre le collège

Par ailleurs, le MR brabançon a choisi la Rebecquoise Sophie Keymolen, 37 ans, pour compléter le casting du collège. Conseillère communale et ancienne présidente du CPAS à Rebecq, elle deviendra donc députée provinciale.

"C’est un véritable challenge pour moi. Cela fait plus de 15 ans que je suis engagée au MR dans le but d’améliorer la vie des citoyens. C’est un honneur que l’on me fait et je mettrai toute mon énergie pour remplir ma tâche au plus près des attentes des citoyen(ne)s."

La désignation de Tanguy Stuckens et de Sophie Keymolen a pris plus de temps que prévu, en raison des remous qui ont agité le Mouvement réformateur depuis la désignation du gouvernement fédéral jeudi dernier.

Notons enfin que les deux autres députés provinciaux, Marc Bastin (MR) et Isabelle Kibassa-Maliba (PS), conservent leur poste. L'équipe remaniée sera officiellement installée le 15 octobre.

Articles recommandés pour vous