RTBFPasser au contenu
Rechercher

Régions Brabant wallon

Braine-le-Château : des candidats propriétaires contraints de patienter, les voiries et les égouts du futur lotissement sont instables

C'est ici que les maisons doivent être construites, mais tout est bloqué en raison d'un litige entre l'intercommunale inBW et l'entrepreneur chargé d'aménager les voiries et les égouts.
21 mars 2022 à 10:30Temps de lecture2 min
Par Hugues Van Peel

Devenir propriétaire en Brabant wallon n’est pas à la portée de toutes les bourses. Et Braine-le-Château n’échappe pas à l’envolée des prix depuis quelques années. En 2020, l’intercommunale inBW a mis en vente une soixantaine de parcelles à un coût abordable pour offrir à de jeunes ménages la possibilité de s’installer dans la commune, ou d’y rester. Mais ce projet est à l’arrêt depuis des mois et les candidats propriétaires s’impatientent.

Le problème, ce sont les voiries et l’égouttage de ce futur lotissement. Les travaux n’ont pas été réalisés correctement, la stabilité n’est pas assurée.

"Nous pensons que c’est la responsabilité de l’entrepreneur, explique Christophe Dister, président d’inBW. Il aurait dû effectuer des essais de sol de manière progressive, en fonction de l’évolution, ce qui n’a pas été fait vraisemblablement. C’est la raison pour laquelle on est aujourd’hui dans une situation un peu compliquée."

Attendre ou renoncer

La justice et les experts devront trancher ce litige, mais quand? Personne ne sait. En attendant, tout est bloqué. Les personnes à qui on a promis un terrain ne peuvent rien construire. Elles ne sont même pas encore officiellement propriétaires.

"Plus rien n’avance et on s’interroge sur le futur de ce projet, regrette Virginie, qui a vécu 26 ans à Braine-le-Château et qui espère pouvoir y construire avec son compagnon. Est-ce qu’on aura cette maison? Dans combien de temps? En fait, c’est complètement flou."

Le plan du futur lotissement: l'entrepreneur chargé de construire les voiries et les égouts n'a pas correctement travaillé, selon l'intercommunale inBW.
Le plan du futur lotissement: l'entrepreneur chargé de construire les voiries et les égouts n'a pas correctement travaillé, selon l'intercommunale inBW. inBW

Devant tant d’incertitudes, certains candidats ont renoncé et sont partis s’installer ailleurs. Virginie et son compagnon se donnent encore quelques mois avant de trancher.

"On n’abandonne pas pour le moment parce qu’on ne pourrait se permettre autre chose. On s’est aussi fait une idée de ce projet, de la maison qu’on aimerait avoir. Donc évidemment, c’est un peu difficile de revoir nos critères à la baisse."

Construire coûtera plus cher

Le problème, c’est le temps qui passe et le prix des matériaux qui augmente. La maison qu’ils avaient imaginée leur coûtera sans doute bien plus cher que ce qui était prévu.

"Quand on a reçu le courrier disant qu’on avait bien un terrain réservé, on a pris les devants. On a contacté un entrepreneur qui a réalisé un métré et qui a nous a dit que ça ferait autant pour tel type de construction. Sauf que depuis, ce métré n’est plus valide évidemment puisque c’est valable un an. Et le prix des matériaux a augmenté. Si on veut la même chose, que ce soit cette année ou l’année prochaine, on devra peut-être ajouter 10.000 ou 15.000 euros. Du coup, ce projet qui veut donner accès à la propriété à des jeunes passe totalement à côté de l’objectif."

Consciente de ces désagréments, l’intercommunale inBW dit faire le maximum pour que ce dossier se débloque. Mais elle ne gère pas le tempo. Sans doute faudra-t-il encore attendre plusieurs mois.

Sur le même sujet

Bientôt un McDo au pied de l'autoroute à Wauthier-Braine: la commune accorde le permis

Régions Brabant wallon

Braine-le-Château en deuil : son bourgmestre MR, Alain Fauconnier, est décédé

Régions Brabant wallon

Articles recommandés pour vous