Regions Hainaut

Brigitte Aubert, la bourgmestre de Mouscron visée par une enquête de l’auditorat du travail

Brigitte Aubert.

© Tous droits réservés

23 sept. 2022 à 06:19Temps de lecture1 min
Par Thomas de Brouckère

Une enquête est ouverte après la mort d’un homme décédé d’une crise cardiaque alors qu’il effectuait des travaux dans une propriété de Brigitte Aubert la bourgmestre de Mouscron, à Chapelle-à-Wattines dans l’entité de Leuze. L’auditorat du travail se demande s’il s’agissait de travail au noir.

Une enquête est donc en cours, elle doit déterminer si l’homme décédé était un ami et s’il travaillait dans cette maison de Brigitte Aubert gracieusement ou si la bourgmestre l’avait engagé pour un travail non déclaré.

Selon No Télé qui a révélé l’ouverture de l’enquête, la bourgmestre et le travailleur se connaissaient depuis 20 ans. Ils étaient amis de longue date selon elle.

Pour le journal l’Avenir, ce qui intrigue l’auditorat, c’est que ce retraité faisait des allers-retours de 100 km pour effectuer des travaux qui auraient donc été non rémunérés.

S’il est avéré que Brigitte Aubert avait engagé cette personne, la bourgmestre risque gros. Une amende de 4800 à 48.000 euros et/ou 6 mois à trois ans de prison.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous