Icône représentant un article video.

Santé & Bien-être

Bronchiolite : un nouveau traitement autorisé par l’Agence européenne du Médicament

Bronchiolite : nouveau traitement préventif

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

18 sept. 2022 à 13:22 - mise à jour 18 sept. 2022 à 13:38Temps de lecture2 min
Par Paul Verdeau, d'après un sujet d'Isabelle Huysen et Benjamin Carlier

La bronchiolite touche tout le monde, mais c’est chez les tout-petits de moins d’un an qu’elle est la plus dangereuse : chaque année, entre 6000 et 12.000 enfants en sont atteints. "Les voies respiratoires, les bronchioles et les bronches sont plus étroites que chez les adultes, donc il ne faut pas grand-chose pour qu’elles soient bouchées", explique Yoann Maréchal, chef du service pédiatrie et néonatologie de l’hôpital Marie-Curie à Charleroi.

Pour de nombreux pédiatres, le nouveau traitement qui a reçu le feu vert de l’agence européenne du médicament (EMA) est donc une bonne nouvelle. S’il repose sur la même technologie que l’ancien traitement (les anticorps), ce dernier a un avantage : "cet anticorps a la capacité de protéger plus longtemps, précise le Dr Pierre Smeesters, chef de service pédiatrique de l’hôpital Reine-Fabiola à Bruxelles. [Avec l’ancien médicament] on devait donner cinq injections, une par mois pendant la période hivernale. Et là avec une injection, ça protège pendant toute la période hivernale."

Pour le moment, seuls les enfants les plus fragiles sont traités. "Ce médicament coûte très cher, rappelle le docteur Smeesters, et il est réservé à des enfants particuliers, qui ont été prématurés ou qui ont des pathologies au niveau des poumons." L’épidémie de bronchiolite commence en octobre, il faudra donc attendre la prochaine saison pour voir l’administration de ce traitement se généraliser.

Inscrivez-vous à la newsletter Tendance

Mode, beauté, recettes, trucs et astuces au menu de la newsletter hebdomadaire du site Tendance de la RTBF.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous