RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Brugel, régulateur bruxellois de l’énergie : "Les 17.000 clients Octa+ continueront à recevoir de l’électricité et du gaz"

Pascal Misselyn, coordinateur chez Brugel, régulateur de l’énergie en Région bruxelloise.
29 déc. 2021 à 09:37Temps de lecture2 min
Par Karim Fadoul

L’entreprise familiale Octa + a annoncé ce mercredi dans l’Echo qu’elle cessera de fournir électricité et gaz à ses 17.000 clients à Bruxelles dès 2022 Qu’est-ce que cela va changer pour eux ? Vont-ils se retrouver sans énergie du jour au lendemain ? Le montant de leur facture va-t-il évoluer ? Réponse avec Pascal Misselyn, administrateur-coordinateur chez Brugel, le régulateur bruxellois de l’énergie.

Que va-t-il se passer concrètement pour le consommateur d’Octa + à partir de ce 1er janvier ?

Le consommateur du fournisseur défaillant va continuer à être alimenté en électricité et en gaz. Le réseau continue à fonctionner. Ce qui va changer, c’est la société, le fournisseur qui va garantir l’approvisionnement en électricité ou en gaz sur le réseau. Ici, en l’occurrence, ce sera un autre fournisseur. A priori, il s’agira du fournisseur de substitution, de secours, désigné par le gouvernement bruxellois. Ce nouveau fournisseur sera actif immédiatement. Il n’y aura pas d’écart entre la fin de responsabilité de l’un et la reprise en main de l’autre.

Le client d’Octa + va-t-il recevoir malgré tout ses factures pour ses consommations de gaz et d’électricité passées ?

Le client va recevoir une facture de clôture de la part d’Octa +, soit une facture en faveur du client et le client sera remboursé, soit négative et le client devra payer Octa +. C’est un règlement classique de fin de contrat du fournisseur. Les nouvelles factures d’approvisionnement seront ensuite adressées au consommateur par le nouveau fournisseur.

Quel sera ce nouveau fournisseur ?

Par défaut, un fournisseur sera imposé. Mais rien n’empêche le client de choisir un nouveau fournisseur. Il conserve cette faculté. Et s’il ne choisit rien, il aura au moins un fournisseur garanti. Brugel se doit d’avoir un responsable par point de fourniture. Dans ce cas-ci, le gouvernement régional a désigné Engie comme fournisseur de substitution. Brugel est en discussion avec Engie sur la manière d’opérer les choses. Engie a été prévenu ce mardi et doit aussi s’organiser.

Est-ce que les tarifs du nouveau fournisseur seront différents du précédent, du fournisseur défaillant ?

Tout d'abord, il faut savoir que sur une facture de 100 euros, 40 à 50 euros concernent ce qu’on appelle le "commodity", c’est l’électricité ou la molécule de gaz. Le reste, ce sont des tarifs fixes, des tarifs du réseau, les taxes, etc. Sur cette partie fixe : pas de changement, pas de choix possible ! Sur l’autre partie, oui ! Si le client choisit un autre fournisseur, le contrat sera différent. Sinon, le client aura le contrat par défaut des clients qui n’ont jamais fait le choix d'un fournisseur en Région Bruxelles-Capitale. Engie proposera donc un tarif par défaut.

Quid des acomptes, des paiements anticipés ?

Tous les acomptes payés à Octa + seront pris en compte dans la facture de clôture. Il n’y aura rien de perdu. Ce que le client a en quelque sorte "avancé" comme argent sera utilisé pour effectuer un décompte correct.

Le mode d'emploi : augmentation énergie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Prix de l'énergie : le fournisseur Aeco cesse ses activités

Economie

Facture d’énergie : une situation compliquée pour de nombreux ménages et fournisseurs et cela pourrait durer

Economie

Articles recommandés pour vous