Regions Namur

Bruits de tirs à Andenne : la Ville va au bras de fer avec les clubs de Vezin et Chérimont

Le tir est désormais interdit le dimanche, tant à Vezin qu’à Chérimont (photo d’illustration).

© RTBF

Les clubs de tir de Vezin et du Château de Chérimont font-ils trop de bruit ? C’est en tout cas l’avis du bourgmestre d’Andenne, Claude Eerdekens, qui a décidé de durcir les conditions de leurs permis d’exploitation, en supprimant notamment les tirs le dimanche.

"Nous ne contestons pas le tir en tant que tel, mais l’indiscipline de certains tireurs qui rend la vie impossible aux riverains", explique Claude Eerdekens. Ce dernier dit avoir reçu de nombreuses plaintes, et même une pétition de riverains qui se plaignaient de tirs trop fréquents et trop bruyants. "Le problème concerne en fait des milliers de personnes, qui souffrent de ces nuisances insupportables sur le plan sonore, notamment les dimanches en été. Imaginez que les tirs au château de Chérimont, on les entend en plein cœur d’Andenne et même sur la rive opposée, jusqu’à Petit-Waret."

Les clubs ont introduit un recours

La Ville a donc activé un article lui permettant de revoir le permis. Dorénavant, tant à Chérimont qu’à Vezin, on ne peut plus tirer que du jeudi au samedi, de 10 à 12h et de 14 à 17h, avec  unmaximum de 200 tirs par heure en semaine et de 60 tirs par heure le samedi. "Les détonations ne peuvent plus dépasser les 60 décibels", précise par ailleurs Claude Eerdekens. Les séances du dimanche sont interdites.

Des restrictions jugées intenables pour les deux clubs, qui ont contacté un avocat et introduit un recours contre le permis à la Région Wallonne. A ce stade, ils préfèrent ne pas s’exprimer sur la procédure en cours.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous