RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Brussels Airlines : une plainte pour entrave au droit de grève introduite par des syndicats

22 juin 2022 à 10:36Temps de lecture2 min
Par Miguel Allo

L’ambiance ne semble pas au beau fixe entre Brussels Airlines et son personnel. La CNE et le SETCa, ont introduit ce mercredi matin une plainte à l’inspection sociale à l’encontre de la compagnie aérienne pour entrave au droit de grève.

Parmi les éléments qui permettent aux syndicats de porter plainte pour entrave au droit de grève, Didier Lebbe, secrétaire permanent CNE, rappelle tout d’abord qu’un préavis de grève à durée indéterminée a été déposé en respectant toutes les procédures. Grève qui débute ce jeudi 23 juin jusqu’au 25 juin.

Selon le syndicaliste, Brussels Airlines programme du personnel, qui s’est déclaré en grève, le 22 juin sur des vols long-courriers. "Ce qui fait que ces gens seront bloqués pendant 4 à 5 jours au bout de la planète". Ce personnel est couvert par le droit de grève, y compris le 22 juin, parce que le préavis de grève est à durée indéterminée, précise-t-il. Et d’ajouter : "la compagnie aérienne répond que s’ils ne se présentent pas, cela sera considéré comme une absence injustifiée".

Selon Didier Lebbe, Brussels Airlines tente de cette façon de casser la grève. "Et comme par hasard, les délégués sont envoyés au bout du monde". La CNE aurait averti la compagnie aérienne que le personnel qui refuse de prendre des long-courriers le 22 juin est couvert par le préavis de grève.

Précisons que recevoir un "no show" dans l’aviation "est une faute assez grave", explique le syndicaliste qui ajoute que souvent après deux fautes de ce type, un licenciement pour faute grave est possible. C’est donc une "pression forte et ciblée" qui est exercée sur le personnel.

Les discussions avec la compagnie aérienne sont actuellement au point mort, nous dit-on à la CNE. "Nous espérons vivement les revoir après".

Réaction de Brussels Airlines

A l’heure d’écrire ces lignes, la compagnie aérienne n’a pas encore reçu de notification concernant une plainte, mais elle regrette que les syndicats "fassent ces fausses allégations que nous considérons comme très graves et dont nous pouvons affirmer avec force qu’elles sont fausses".

La compagnie précise aussi qu'une personne a indiqué qu'elle ne souhaitait pas réaliser un vol long-courrier ce 22 juin afin de participer à la grève. "Nous avons proposé une alternative". Alternative qui consistait à revenir ce soir : "malheureusement il a aussi refusé cette alternative".

JT du 22/06/22

Sur le même sujet

Grève chez Brussels Airlines et Ryanair : voici les vols annulés, que faire si vous êtes impactés ?

Belgique

"Il n’y a plus de temps pour souffler", un chef de cabine de Brussels Airlines explique les raisons de la grève

Belgique

Articles recommandés pour vous