Regions

Bruxelles : 400 interventions policières enregistrées dans la capitale le soir du Nouvel An

Les célébrations du Nouvel An à Bruxelles, le vendredi 31 décembre 2021.

© © Tous droits réservés

01 janv. 2022 à 06:21 - mise à jour 01 janv. 2022 à 11:31Temps de lecture2 min
Par Anthony Roberfroid et Sarah Heinderyckx avec Belga

La police est intervenue à 395 reprises à Bruxelles dans la nuit de vendredi à samedi à l'occasion du Nouvel An, rapporte la porte-parole de la zone Bruxelles-Ixelles, Ilse Van de Keere. Ce chiffre comprend les interventions quotidiennes de la police (appels au 101, rondes sur le terrain) ainsi que des interventions en lien avec le réveillon. 

Au total, la police a procédé à 150 arrestations administratives.

Un dispositif intrazonal spécial, recouvrant le territoire des six zones de police bruxelloises et géré depuis le nouveau centre de crise régional, avait été établi pour la nuit de la Saint-Sylvestre.


►►► À lire aussi : Le monde passe en 2022 : la nuit du Nouvel An (et ses préparatifs) en images


La zone Bruxelles-Ouest plus concernée

Les forces de l'ordre sont intervenues à 116 reprises dans la zone Bruxelles-Ouest et à 110 reprises dans la zone Bruxelles-Ixelles, où elles ont procédé respectivement à 30 et 44 arrestations administratives. Quatre arrestations judiciaires ont également eu lieu dans la zone Midi.

Les zones Midi, Marlow (Uccle/Watermael-Boitsfort/Auderghem), Montgomery et Bruxelles-Nord ont recensé ensemble 169 interventions et 72 arrestations administratives.

Le Service d'Incendie et d'Aide médicale urgente (SIAMU) a été appelé 72 fois pour du mobilier urbain en feu, principalement des poubelles. Douze interventions ont également eu lieu pour des voitures incendiées dans les zones Bruxelles-Ixelles (1), Bruxelles-Ouest (3), Marlow (2), Midi (4) et Bruxelles-Nord (2). 

Au total, les pompiers sont intervenus 72 fois et 120 ambulances ont été appelées.

Des feux d'artifice dans le ciel de la capitale malgré l'interdiction

Beaucoup de feux d'artifices ont retenti tout au long de la soirée, malgré l'interdiction sur tout le territoire de la Région bruxelloise imposée du 23 décembre au 9 janvier.

La police a également constaté le regroupement de 3000 personnes qui espéraient pouvoir assister à un feu d'artifice au pied de l'Atomium. Celles-ci espéraient pouvoir assister au feu d'artifice organisé sur le plateau du Heysel.
 

Loading...

La Stib a fait état de plusieurs dégradations de bus, trams et abris de bus, sans en préciser l'ampleur. Sur demande de la police et en raison d'une affluence massive, la station Anneessens a été fermée dans la soirée.

Sur le même sujet:

Sur le même sujet

Australie : 85 arrestations lors d'un festival du Nouvel An à Sydney

Anvers : 58 interpellations, les policiers visés par des tirs de mortiers d'artifices

Articles recommandés pour vous