Regions Bruxelles

Bruxelles: bientôt 50 places d'accueil pour femmes victimes de violences et pour jeunes LGBTQIA+ en rupture familiale

Photo d'illustration
07 janv. 2022 à 11:21Temps de lecture1 min
Par Belga
La Région bruxelloise a entamé l'acquisition d'un troisième immeuble qui lui permettra d'accueillir en 2024 une trentaine de personnes victimes de violence intrafamiliale. Il y aura à ce moment-là plus de 50 places d'accueil de ce type à Bruxelles, pour femmes victimes de violences et jeunes LGBTQIA+ en rupture familiale, a annoncé vendredi la secrétaire d'État au Logement et à l'Égalité des chances Nawal Ben Hamou.

L'accompagnement psychosocial de ces publics en difficulté sera réalisé par la Commission communautaire commune (Cocom).

Un premier immeuble de logements a été acquis en septembre et son ouverture est prévue en mars prochain, selon Mme Ben Hamou (PS). Il prévoit de la place pour neuf femmes victimes de violences intrafamiliales et leurs enfants. En novembre, un autre bâtiment a été acheté, cette fois pour accueillir à partir de juin prochain une quinzaine de jeunes LGBTQIA+ en rupture familiale. L'ouverture du troisième lieu est attendue pour début 2024.

Reportage du 15 octobre dernier :

Sur le même sujet

Discriminations et agressions homophobes à Bruxelles : "L’idée, auprès des victimes, qu’il y a une sorte de banalisation du phénomène"

Regions

Personnes LGBTQIA + : "Prisme", le nouveau nom de la fédération Arc-en-Ciel Wallonie

Regions Liège

Articles recommandés pour vous